Pénurie de soignants : pas un problème de salaire mais d’organisation pour Véran

Le ministre de la Santé Olivier Véran, qui pourrait quitter son poste dans les prochains jours, s’est permis une sortie qui risque d’agacer les soignants hospitaliers. Il a en effet déclaré ce jeudi que le manque d’attractivité de l’hôpital n’était « pas un problème de salaire mais un problème d’organisation, de bureaucratie, de charge administrative », rappelant que « les salaires ont été augmentés pour recruter des soignants ».

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article