Procès du Médiator : les trous de mémoire de la communicante de Servier

Au procès en appel du Médiator à la cour d’appel de Paris, la journée de ce lundi a été consacrée à l’audition de Lucy Vincent, ancienne directrice de la communication du groupe Servier jusqu’en 2014. Une audition qui a eu le don d’agacer les magistrats et les parties civiles, puisque la pharmacienne s’est réfugiée derrière sa très mauvaise mémoire pour refuser de répondre à des questions embarrassantes sur la communication du groupe Servier au moment du début du scandale du Médiator et la manière dont il a essayé de minimiser la toxicité de son produit. Le procès doit s’achever le 28 juin prochain.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article