Rapport de la Banque mondiale sur la pollution invisible de l’eau

La Banque mondiale alerte quant à la pollution invisible de l’eau, qu’elle considère comme une crise sanitaire et économique mondiale, qui touche non seulement les pays pauvres, mais également les plus riches. Elle invite l’ensemble des états à accorder davantage d’importance à ces questions et à offrir une information plus transparente aux populations.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article