Rejet de l’amendement visant à réduire le délai d’abstinence des donneurs de sang après un rapport homosexuel

Dans le cadre de l’examen d’une proposition de loi concernant le don du sang dans son ensemble, un amendement socialiste proposait de ramener à quatre mois le délai d’abstinence imposé aux hommes ayant eu des rapports sexuels avec d’autres hommes (à l’instar du délai imposé aux hétérosexuels en cas de changement de partenaire).

Cette suggestion a cependant été rejetée par 29 voix contre 23.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article