Transfert de gamètes en Israël : la famille Lanzmann déboutée

La veuve du réalisateur Claude Lanzmann demandait que les gamètes de son fils, décédé à 23 ans d’un cancer, puissent être transférés en Israël où la GPA et la PMA post mortem sont autorisées. Sa requête a été rejetée par la CEDH (Cour européenne des droits de l’homme) considérant que l’article 8 de la convention européenne des droits de l’homme ne consacre pas le droit à devenir grands-parents.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article