Vivre sa mort

Dans un long récit publié ce vendredi, le journal Le Monde raconte les derniers jours de Jean-Luc Godard, qui est décédé, en Suisse, le 13 septembre dernier par suicide assisté. « Il a sollicité une mort volontaire pour échapper au malheur des jours » explique Pierre Beck, vice-président de l’association Exit que le cinéaste a choisi pour l’accompagner dans son suicide.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article