Cinq jours d’antibiotiques pour une otite moyenne aiguë de l’enfant, aussi bien que 10 ?

L’otite moyenne aiguë est l’un des motifs les plus fréquents de consultation de l’enfant chez le médecin généraliste. Si l’antibiothérapie systématique n’est plus de mise pour le grand enfant, elle reste toutefois recommandée pour les enfants de moins de 2 ans. A défaut de pouvoir éviter l’antibiothérapie, certains ont proposé de réduire la durée des traitements, dans le cadre des stratégies de diminution des risques de résistances aux antibiotiques.

C’est ainsi qu’une équipe états-unienne a entrepris de comparer l’évolution de l’otite moyenne aiguë chez 520 enfants âgés de 6 à 23 mois et traités par amoxicilline/acide clavulanique, soit pendant la durée préconisée de 10 jours, soit pendant une durée de 5 jours suivie de la prise d’un placebo pendant 5 jours. Les enfants avaient reçu au moins 2 doses du vaccin anti-pneumococcique conjugué. L’objectif était de comparer la réponse clinique, le risque de récurrence et de colonisation naso-pharyngée.

Davantage d’échecs avec un traitement court

L’analyse des résultats montre un taux d’échec du traitement significativement supérieur chez les enfants traités pendant 5 jours (34 % vs 16 %, soit une différence de 17 points ; intervalle de confiance à 95 % 9 à 25).

Qui plus est, l’échelle de sévérité des symptômes (AOM-SOS score) indique des scores moyens moins favorables dans ce groupe, de J6 à J14 (1.61 vs. 1.34). Le pourcentage d’enfants dont les scores diminuent de plus de 50 % entre le début et la fin du traitement est inférieur dans le groupe traité pendant seulement 5 jours (80 % vs 91 %). En revanche, il n’apparaît pas de différence en termes de récidive, d’effets indésirables ou de colonisation naso-pharyngée par des bactéries pénicillino-résistantes.

Deux autres facteurs indépendants prédictifs de l’échec thérapeutique ont été identifiés. Le risque d’échec est en effet supérieur chez les enfants mis au contact d’autres enfants (3 ou plus) pendant au moins 10 heures chaque semaine et quand l’otite est bilatérale.

Les auteurs précisent que ces résultats ne sont pas applicables à des enfants plus âgés, ni en présence de facteurs de risque additionnels, comme une fente palatine ou une trisomie.

Notons enfin qu’en France, les recommandations préconisent, non pas l’amoxicilline/acide clavulanique, mais l’amoxicilline seule en première intention dans les otites moyennes aiguës de l’enfant de moins de 2 ans, pendant 8 à 10 jours.

Dr Roseline Péluchon

Références
Alejandro Hoberman et coll. : Shortened Antimicrobial Treatment for Acute Otitis Media in Young Children.
N Engl J Med., 2016; 375: 2446-56.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (4)

  • Satisfaction !

    Le 03 janvier 2017

    C'est toujours agréable de savoir que depuis 30 ans on a bien fait de ne pas traiter que 5 jours!

    Par ailleurs dans la mesure ou les enfants sont vaccinés contre le pneumocoque et que l'amox n'est pas efficace sur l'haemophilus, (qui est tout de même un germe très fréquent en collectivité,) pourquoi ne pas préconiser amox+ac clav? qui a tout de même plus de chance de marcher.

    Dr Françoise Pitrou

  • Le délai de mise en route du traitement...

    Le 04 janvier 2017

    Dans cette étude comme dans beaucoup d'autres il n'est pas tenu compte du délai entre apparition des signes et début du traitement (oui, c'est pas facile !). Ce point est pourtant essentiel : il est évident que si on permet à une armée de s'installer, s'organiser sur un terrain conquis il sera beaucoup plus difficile et long de l'en déloger ! C'est exactement identique en infectiologie : plus les agents infectieux se multiplient et plus la "réaction inflammatoire" au sens large s'installera, plus le traitement sera long. J'ai toujours enseigné que l'infection était une urgence.
    Il me semble donc qu'une otite traitée dans les heures suivant ses premiers signes peut l'être en 5 jours (si traitement adapté) mais qu'il en faudra généralement 10 si plus de temps a passé.

    Concernant les Haemophilus si 80 % sont supposés sensibles aux ampicillines une bétalactamase est (plus ?) souvent présente et amox + acide clavulanique en premier intention semble de bon sens (et sans beaucoup d'inconvénients surtout si le traitement, grâce à sa promptitude, peut être limité à 5 jours).

    Dr Yves Gille

  • Otite et durée traitement antibiotique

    Le 08 janvier 2017

    L'essentiel c'est de ne pas créer d'antibiorésistance.

    Dr Pierre Hellier

Voir toutes les réactions (4)

Réagir à cet article