Saccharomyces boulardii CNCM I-745, médicament probiotique de référence pour prévenir la diarrhée associée aux antibiotiques

Une diarrhée associée aux antibiotiques (DAA) peut survenir dans les heures qui suivent la première prise et jusqu'à plusieurs mois après l'arrêt de l'antibiothérapie (1, 2). Elle peut revêtir plusieurs formes cliniques, depuis la diarrhée modérée jusqu'aux infections sévères du côlon : colite et colite pseudo-membraneuse liée surtout à Clostridium difficile, avec diarrhée sanglante, douleur abdominale et fièvre. Levure non pathogène, Saccharomyces boulardii CNCM I-745 est l’un des probiotiques les plus utilisés, notamment pour la prévention de la DAA. Rappelons que les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, administrés à doses correctes, confèrent un bénéfice pour l'hôte (3).
Afin de documenter des recommandations internationales sur l'intérêt des probiotiques en prévention de la DAA, H. Szajewska et coll. ont évalué les performances de Saccharomyces boulardii CNCM I-745 (Ultra-Levure®) dans ce domaine (4). Ces auteurs ont passé en revue toutes les études publiées sur le sujet jusqu'en mai 2015, sans restriction de langue, identifiées dans les banques de données de la Cochrane Library, de MEDLINE et d'Embase, auxquelles ils ont ajouté les études non publiées, citées dans deux registres (www.clinicaltrials.gov, www.clinicaltrialsregister.eu). Après avoir sélectionné les essais randomisés contrôlés, ils ont évalué, pour chaque étude, le risque de biais, selon la méthode Cochrane, et le niveau de preuve, selon le système GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation). Ils ont ainsi retenu 21 études cliniques, 15 chez l'adulte et 6 chez l'enfant, soit un total de 4 780 patients, dont 2 441 dans le groupe traité par Saccharomyces boulardii CNCM I-745 et 2 339 dans le groupe témoin, regroupant les patients assignés soit à un placebo soit à l'absence d'intervention. La diarrhée était définie par la présence d’au moins trois selles molles ou aqueuses par 24 heures, pendant plus de 24 ou 48 heures selon les études.

Un risque diminué de moitié

Par rapport à un placebo ou à l'absence d'intervention, l'administration de Saccharomyces boulardii CNCM I-745, en même temps que la prise d'antibiotique, réduit le risque de DAA chez l'adulte et chez l'enfant, quelle que soit la raison ayant motivé l'antibiothérapie. Le risque de diarrhée est globalement de 18,7 % dans le groupe placebo et de 8,5 % dans le groupe traité par Saccharomyces boulardii CNCM I-745, soit un risque diminué de moitié (risque relatif [RR]=0, 47 ; IC95 %=0,38-0,57). Globalement, il faut administrer Saccharomyces boulardii CNCM I-745 à 10 patients pour éviter un cas de DAA (nombre de sujets traiter=10 ; IC95 %=9-13). Plus précisément, Saccharomyces boulardii CNCM I-745 réduit le risque de DAA chez l'enfant, qui passe de 20,9 % à 8,8 % (n=1 653 ; RR=0,43 ; IC95 %=0,3–0,6) et chez l'adulte, le risque passant alors de 17,4 % à 8,2 % (n=3 114 ; RR=0,49 ; IC95 %=0,38–0,63). De plus, la méta-analyse révèle que Saccharomyces boulardii CNCM I-745 est capable de diminuer significativement le risque de diarrhée associée à Clostridium difficile, comme le montrent les données de deux études contrôlées randomisées chez l'enfant, malgré un intervalle de confiance assez large (n=579 ; RR=0,25 ; IC95 %=0,08–0,73). Enfin, dans tous les essais, Saccharomyces boulardii CNCM I-745 a été bien toléré. Ainsi, les investigateurs estiment que, malgré un niveau de preuve modéré, et l'hétérogénéité des études incluses dans l'analyse, les avantages mis en évidence par leur méthodologie rigoureuse sont suffisants pour recommander l'utilisation de la levure Saccharomyces boulardii CNCM I-745 en pratique courante afin de réduire le risque de DAA.

Une administration dès le début du traitement antibiotique

Le bénéfice est clair lorsque Saccharomyces boulardii CNCM I-745 est administré dès le début de l'antibiothérapie, avant que celle-ci n'altère le microbiote digestif et ne favorise la croissance de bactéries pathogènes. Les données des études publiées montrent qu'il est préférable de continuer à administrer Saccharomyces boulardii CNCM I-745 pendant toute la durée du traitement antibiotique, et même au-delà, la diarrhée pouvant survenir plusieurs mois après l'arrêt de l'antibiothérapie, tant que le microbiote n'a pas retrouvé son équilibre initial.
Aujourd'hui, c'est donc une véritable reconnaissance pour la levure Saccharomyces boulardii CNCM I-745. A la suite de cette méta-analyse, en 2016, le groupe de travail sur les probiotiques de la Société européenne de gastroentérologie, hépatologie et nutrition pédiatrique (ESPGHAN) a recommandé d'utiliser Saccharomyces boulardii CNCM I-745 (Ultra-Levure®) en prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques (recommandation forte) et pour la prévention de la redoutable diarrhée liée à Clostridium difficile (recommandation conditionnelle). Gageons que d'autres recommandations suivront...

Principaux résultats de la méta-analyse de H. Szajewska et M. Kolodziej(4)
•    21 études cliniques : 15 chez l’adulte, 6 chez l’enfant

•    4 780 patients : 2 441 recevant Saccharomyces boulardii CNCM I-745 (groupe SB), 2 339 sous placebo ou sans traitement (groupe témoin)

•    Risque global de diarrhée liée aux antibiotiques :
     . 18,7 % dans le groupe témoin
     . 8,5 % dans le groupe SB

•    Risque global de diarrhée liée aux antibiotiques chez l’enfant :
     . 20,9 % dans le groupe témoin
     . 8,8 % dans le groupe SB

•    Risque global de diarrhée liée aux antibiotiques chez l’adulte :
     . 14,4 % dans le groupe témoin
     . 8,2 % dans le groupe SB


Claude Sarlin

Références
1. Wiström J et coll. : Frequency of antibiotic-associated diarrhoea in 2462 antibiotic-treated hospitalized patients: a prospective study. J Antimicrob Chemother 2001; 47:43-50.
2. Coté GA et Buchman AL. : Antibiotic-associated diarrhoea. Expert Opin Drug Saf 2006; 5: 361-72.
3. Hill C et coll. : Expert consensus document. The International Scientific Association for probiotics and prebiotics consensus statement on the scope and appropriate use of the term probiotic. Nat Rev Gastroenterol Hepatol 2014; 11: 506-514.
4. Szajewska H et Kołodziej M. : Systematic review with meta-analysis: Saccharomyces boulardii in the prevention of antibiotic-associated diarrhoea. Aliment Pharmacol Ther. 2015; 42: 793-801.

Copyright © http://www.jim.fr