Bénéfices d’une prise en charge agressive pour le SCA du sujet âgé

Plusieurs études  randomisées ont démontré les effets  bénéfiques d’une stratégie invasive de traitement d’un syndrome coronaire aigu (SCA) chez les patients âgés. Cependant, on dispose de peu d’informations sur les tendances dans le monde réel concernant l’évolution de la pratique de la procédure interventionnelle coronaire percutanée (PCI) dans cette population.

C’est ce qui a conduit Elbadawi et coll. à tenter de déterminer, dans une étude rétrospective, ces tendances et la mortalité hospitalière à partir de la plus importante base de données des États-Unis (Nationwide Inpatient Sample) ; les données recueillies entre 1998 et 2013 concernent des patients âgés ≥70 ans qui avaient un SCA sans sus-décalage de ST (ST-) ou un infarctus du myocarde (IDM) avec sus-décalage de ST (ST+).

On a ainsi identifié  6 720 281 hospitalisations pour SCA chez des patients âgés ; une PCI a été réalisée chez 18,3 % d’entre eux.

Trois fois plus en seize ans

Pour ces patient âgés ≥ 70 ans, il a été noté une  augmentation significative du taux de PCI qui est passé de  9,4 % en 1998 à 28,3 % en 2013 (p < 0,001) pour ce qui est des SCA dans leur ensemble ; mais il en a été de même pour les SCA ST- (7,3 % en1998 vs 24,9 % en 2013 ; p < 0,001) et pour les IDM ST+ (11 % en 1998 vs 35,7 % en 2013 ; p = 0,002).

Cette augmentation a été retrouvée dans toutes les tranches d’âge à savoir 70 à 79 ans, 80 à 89 ans et  ≥ 90 ans. Malgré une augmentation de la prévalence des comorbidités lors des hospitalisations pour SCA chez les patients ≥ 70 ans traités par PCI, il a été noté une tendance significative de baisse de la mortalité (p <0,001).

L’analyse multivariée réalisée après ajustement pour les différentes comorbidités a montré que la réalisation d’une PCI était associée à une baisse de la mortalité hospitalière et de la durée de l’hospitalisation chez les patients âgés qui présentaient un SCA ST- ou un IDM ST+.

Dans cette analyse qui porte sur une période de 16 ans, on note donc une augmentation du taux de PCI effectuées chez des patients âgés hospitalisés pour SCA. Dans cette population de patients, la PCI s’est trouvée associée de façon indépendante à une baisse de la mortalité.

Dr Robert Haïat

Référence
Elbadawi A et coll. : National Trends and Outcomes of Percutaneous Coronary Intervention in Patients ≥70 Years of Age With Acute Coronary Syndrome (from the National Inpatient Sample Database). Am J Cardiol., 2019; 123: 25−32.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article