Le lait maternel, meilleur aussi pour le microbiote des prématurés

Le lait maternel (LM) constitue l’aliment le plus favorable pour le microbiote des nouveau-nés nés à terme. Or, les nouveau-nés prématurés sont plus à risque de perturbations intestinales (dysbiose) et il est parfois impossible de les nourrir au LM. Le but de cette étude étatsunienne était d’explorer l’influence de six différents types d’alimentation sur la colonisation microbienne des intestins d’enfants prématurés hospitalisés dans une unité de soins intensifs néonatals.

Cette étude prospective a suivi 33 prématurés pendant les 30 premiers jours de leur vie. Les détails de leur alimentation ont permis de classer les enfants en six groupes : 1) LM ;  2) lait d’une banque de lait humain [LBLH] ; 3) préparation pour nourrissons [PN] ; 4) LM, LBLH ; 5) LM + PN et 6) LBLH + PN sur trois périodes (0-10 jours, 11-20 jours et 21-30 jours). Des échantillons de selles ont été collectés quotidiennement et leur ADN extrait afin de séquencer le gène ARNr 16S. L’analyse a porté sur les changements dans le temps de la nature et la diversité microbienne des différentes cohortes. La diversité microbienne a été prédite à l’aide d’un modèle linéaire mixte.

Microbiote avantagé par le lait maternel.

Comparé aux autres groupes, le groupe nourri au LM pour au moins 70 % de leur diète avait une plus grande quantité de Clostridium, de Lactobacillus et de Bacillus. Comparé aux prématurés nourris au LM, ceux qui ont été principalement nourris à LBLH ou au PN avaient une plus grande quantité d’Entérobactéries. Après ajustement pour le genre, l’âge postnatal, l’âge gestationnel et le poids, la diversité du microbiote augmentait dans le temps et était constamment plus élevée chez les prématurés nourris au LM.

Étant donné l’importance du microbiote sur la santé (1), les résultats de cette étude militent donc en faveur de nourrir le plus possible les prématurés avec du LM afin de favoriser le développement d’une communauté microbienne balancée et diversifiée dans leur intestin.

Cécile Michaud

Références
Cong X et coll. : Influence of Feeding Type on Gut Microbiome Development in Hospitalized Preterm Infants. Nurs Res., 2017; 66: 123–33.
(1) David B. Biodiversité : microbiome et microbiote [Internet]. 2012. Disponible au: https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-01349062/document

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Discordance

    Le 03 mai 2017

    Merci pour cet article, je regrette juste que la photo ne soit pas en accord avec le message véhiculé.

    Sylvie Cacciatore

Réagir à cet article