Bonne nouvelle pour les amateurs de café

Les effets du café sur la santé ont fait l’objet de très nombreux travaux et il n’est pas toujours facile d’y voir clair. C’est pourquoi l’on peut considérer comme bienvenue la publication d’une nouvelle étude, méta-analyse de méta-analyses, qui synthétise un grand nombre de résultats publiés sur le sujet. Au total 201 méta-analyses d’études observationnelles et 17 d’études interventionnelles ont été retenues.

Les auteurs sont formels : la consommation de café a bien plus d’effets bénéfiques que d’effets néfastes. C’est ainsi que, par rapport à l’absence de consommation, la consommation de 3 ou 4 tasses de café par jour est associée à une réduction de la mortalité toutes causes, (risque relatif RR 0,83 ; intervalle de confiance à 95 % IC95 0,83 à 0,88), de la mortalité cardiovasculaire (RR 0,81 ; IC95 0,72 à 0,90) et des pathologies cardiovasculaires (RR 0,85 ; IC95 0,80 à 0,90). Une consommation élevée est associée à une réduction du risque de cancers (RR 0,82 ; IC95 0,74 à 0,89), particulièrement des cancers de la prostate, de l’endomètre, du foie et de la peau, ainsi que du risque de maladies métaboliques et hépatiques (fibrose, cirrhose, insuffisance hépatique chronique).

Bénéfique pour tout ou presque

Le café n’aurait donc que des effets bénéfiques sur la santé ? Pas tout à fait, puisqu’il apparaît que, consommé en fortes quantités pendant la grossesse, il augmente le risque de faible poids de naissance, de naissances prématurées et de fausse-couches. Il augmenterait aussi le risque de fractures chez la femme (RR 1,14 ; IC95 1,05 à 1,24) mais pas chez l’homme, mais sur ce point les auteurs restent prudents, et soupçonnent l’effet de facteurs confondants résiduels.

Cette étude réjouira sans doute tous ceux qui, contre vents et marées, devant leur breuvage préféré, ont résisté aux regards désapprobateurs de ceux qui ont délaissé le café pour le thé vert. Ils peuvent continuer à déguster leur café en toute sérénité.

Dr Roseline Péluchon

Référence
Poole R et coll. : Coffee consumption and health: umbrella review of meta-analyses of multiple health outcomes. BMJ 2017; 359: 5024

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (2)

  • Et pourquoi pas les deux

    Le 30 novembre 2017

    Une tasse de très bon café et un demi-litre de thé vert + 2 x 1000 mg de resvératrol. Cela fait un très bonne potion magique.

    Vieux toubib

  • Un problème de conversion d'unités de resveratrol en équivalent viticole

    Le 01 décembre 2017

    A vieux toubib:
    Combien 2x 1000 mg de resveratrol font t-ils en centilitres de bon vin?

    Dr YD

Réagir à cet article