Ce que fait l’AG au QI des enfants

L'anesthésie générale est associée à une altération du développement cérébral chez les animaux immatures et les enfants âgés de moins de 3 ans. Une équipe chinoise de Shanghai a étudié l'influence de l’anesthésie générale lors d’une chirurgie orthopédique sur l'intelligence des enfants plus âgés, c’est à dire scolarisés.

Deux cent neuf enfants âgés de 6 à 12 ans ont été répartis en 4 groupes selon la durée de l'anesthésie générale qui obéissait toujours au même protocole : groupe témoin (n = 30), anesthésie de durée courte (< 1 h, n = 49), modérée (1-3 h, n = 51), de longue durée (> 3 h, n = 79). Le QI des enfants avaient été mesuré par les matrices progressives standard de Raven avant et après les procédures. Les auteurs disent avoir exclu les chirurgies de pathologies qui auraient pu être associées à une diminution du QI postopératoire (sic) : chirurgie des apnées obstructives du sommeil ou des naso-sinusites, urologique ou hépato-rénale.

Altération pendant plus de trois mois quand l’anesthésie a duré plus de 3 heures

Les QI étaient diminués de manière significative dans le groupe des enfants ayant eu une anesthésie de longue durée jusqu’à 1 mois après l'anesthésie par rapport au score préopératoire (P < 0,001) pour ne reprendre le plus souvent leurs valeurs antérieures que 3 mois après l'anesthésie (P < 0,05). Toutefois, un an plus tard, tous les QI étaient revenus à la normale. De plus, l’altération du QI a été influencée par la durée d'exposition aux anesthésiques à un âge plus jeune (Odds Ratio [OR] = 5,26, intervalle de confiance à 95 % [IC 95 %] : 2,70-8,41, P < 0,001) et la naissance prématurée (OR = 2,76, IC 95 % : 1,34-5,46, P = 0,005) ainsi que par le niveau d’éducation de la mère (OR = 2,71, IC 95 % : 1,24-6,14, P = 0,.014). L’altération du QI a été relevée chez 36,2 % des enfants de mère à faible niveau d’éducation, vs 18,2 % de mères de niveau d’éducation intermédiaire et 9,7 % de mères à haut niveau d’éducation.

Des anesthésies générales durant plus de 3 heures modifient le QI des enfants d'âge scolaire, pendant plus de 3 mois après la chirurgie orthopédique, d’autant plus que l’enfant avait été prématuré et que le niveau d'éducation des mères était faible, rappelant si besoin était, qu’en matière d’intelligence l’entourage familial joue un rôle majeur dans le développement et dans la scolarité de l’enfant.

Dr Bernard-Alex Gaüzère

Référence
Zhang Q, Peng Y, Wang Y : Long-duration general anesthesia influences the intelligence of school age children. BMC Anesthesiol., 2017 ; 19;17(1):170. doi: 10.1186/s12871-017-0462-8.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article