Davantage d’enfants prématurés pour les pères de plus de 35 ans

Aux États-Unis, l’âge auquel les couples ont leur premier enfant augmente régulièrement. Le nombre de premières naissances chez les femmes de plus de 35 ans augmente de 2 % chaque année depuis les années 70, tandis que le pourcentage de nouveau-nés dont le père a plus de 40 ans a doublé pendant la même période.

Si les conséquences de l’âge maternel sur le pronostic néonatal sont relativement bien connues, il n’en est pas de même pour celles concernant l’âge du père. Pour ce dernier paramètre, les études se sont le plus souvent centrées sur le risque de maladies congénitales. De récents travaux ont suggéré que des modifications épigénétiques dans le sperme auraient un impact négatif sur le placenta et sur le développement embryonnaire.

Une équipe de l’université de Stanford publie les résultats d’une étude rétrospective de cohorte, incluant  plus de 40 millions de naissances survenues entre 2007 et 2016. L’objectif était d’établir l’effet de l’âge paternel sur le déroulement de la période périnatale, du point de vue de la santé de la mère et de celle de l’enfant.

Plus de diabètes gestationnels chez les mères

Les données montrent que les enfants nés de père de plus de 35 ans ont un risque supérieur de naissance prématurée et de morbidité (ventilation assistée, séjour en unité de soins intensifs, antibiothérapie), durant la période périnatale. Mais l’âge paternel semble aussi influer sur la santé de la mère, puisque l’on retrouve un risque augmenté de 34 % de diabète gestationnel chez les femmes dont le conjoint est plus âgé.

Les auteurs estiment que, bien qu’en augmentation, la prévalence des « nouveaux » pères âgés reste malgré tout relativement faible aux États-Unis et que les conséquences au niveau de la population totale en sont encore modestes. Mais leur augmentation régulière nécessite sans doute d’autres investigations pour préciser l’impact que cela pourrait avoir sur la périnatalité et en terme de santé publique.

Dr Roseline Péluchon

Références
Khandwala YS et coll. : Association of paternal age with perinatal outcomes between 2007 and 2016 in the United States: population based cohort study.
BMJ 2018; 363: k4372

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article