Méningite bactérienne: quelles particularités chez les patients alcooliques ?

La méningite bactérienne communautaire (MBC) se caractérise par des formes cliniques et un pronostic propres aux patients alcooliques. L’objectif de KE van Veen et coll. a justement été d’évaluer ces particularités à partir d’une étude de cohorte nationale prospective, composée de patients aux antécédents d’alcoolisme, tous atteints d’une MBC, cela entre mars 2006 et octobre 2014. Les données ont été collectées de manière prospective, qu’il s’agisse des antécédents personnels, des symptômes et signes lors de l’admission ou encore des traitements reçus.

Sur les 1 359 cas de MBC inclus, 88 (6 %) ont concerné des patients alcooliques. Des crises d’épilepsie, en tant que symptôme inaugural, sont survenues chez 18 % d’entre eux et, dans 23 % des cas, une pneumopathie était associée à la MBC. Les germes en cause étaient : (1) Streptococcus pneumoniae (76 %) ; (2) Listeria monocytogenes (8 %) ; (3) Neisseria meningitidis (6 %). La survenue de complications systémiques s’est révélée fréquente, à type, notamment, d’insuffisance respiratoire aiguë (40 %) et d’endocardite (9 %). Le pronostic a été défavorable chez 58 % des patients alcooliques, avec une mortalité de 25 %. Une analyse multivariée a confirmé l’association de l’alcoolisme avec un pronostic défavorable (odds ratio [OR]=1,96 ; intervalle de confiance à 95 % [IC]=1,12-3,46 ; p=0,019), mais pas avec la mortalité (OR=0,76 ; IC=0,35-1,68; p=0,762).

Au total, la méningite bactérienne des patients alcooliques a souvent un pronostic défavorable qui tient à la grande fréquence des complications systémiques, notamment de l’insuffisance respiratoire aiguë. Les crises d’épilepsie ne sont pas rares dans ce contexte et incitent à la prudence devant la survenue possible d’un syndrome de sevrage.

Dr Philippe Tellier

Références
Van Veen KE et coll. Bacterial meningitis in alcoholic patients : A population-based prospective study. J Infect 2017 ; 74 : 352-357.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article