Mettez les enfants au vert !

La présence d'espaces verts à proximité du domicile a été associée à des bénéfices et à des risques pour la santé.

Pour la première fois l'étude de Payam Dadvand et coll.,  qui fait partie du projet PHENOTYPE  (Positive Health Effects of the Natural Outdoor Environment in Typical Populations in Different Regions in Europe; http:// www.phenotype.eu) évalue simultanément les bénéfices (réduction des comportements sédentaires, du surpoids et de l'obésité) et les risques potentiels (asthme, allergie)  de l'exposition à différents types de « verdure » sur la santé des enfants. Son originalité consiste aussi à distinguer les espaces verts urbains et les espaces verts naturels.

Elle concerne une population de 3 178 enfants âgés de 9 à 12 ans vivant à Sabadell, ville de 200 000 habitants située à 20 kilomètres au nord de Barcelone.

La présence d'espaces verts à proximité du lieu de résidence est  associée à une prévalence plus faible de surpoids et/ou d'obésité et de « temps d'écran » excessif (supérieur à 1 heure par jour en semaine et à 2 heures par jour le week-end), sans augmentation significative de la prévalence de l’asthme ou de rhinoconjonctivite.

On retrouve les mêmes tendances pour les résidences à proximité d'une forêt avec cependant une association  positive avec la rhinoconjonctivite allergique qui n'atteint pas la significativité statistique.

Par contre vivre près d'un parc augmente la prévalence de l’asthme, ce qui pourrait s'expliquer en partie par une différence entre les forêts et les parcs en terme de flore et d'allergénicité des pollens.

Ces résultats cohérents avec ceux d'études antérieures, montrent le rôle essentiel des espaces verts sur la santé des enfants  et confirment que la proximité d'espaces verts réduit les comportements sédentaires  avec pour conséquence la réduction du surpoids et de l'obésité.

Dans un contexte d'augmentation mondiale de la prévalence de l'obésité infantile ces résultats ont toute leur importance en terme de santé publique D'autres études seront nécessaires pour préciser les avantages et les requis en fonction de la qualité et le type de plantes dans les espaces verts.

Dr Maryvonne Pierre-Nicolas

Références
Dadvand P et coll. : Risks and Benefits of Green Spaces for Children: A Cross-Sectional Study of Associations with Sedentary Behavior, Obesity, Asthma, and Allergy.
Environ Health Perspect., 2014; 122 : 1329-1335. DOI:10.1289/ehp.1308038

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article