Se souvenir des belles choses... et surtout du chocolat !

Avec l’âge on assiste à un déclin de la mémoire. Ce déclin est différent de celui de la maladie d’Alzheimer dans laquelle il y a destruction de neurones dans différentes parties du cerveau dont celles impliquées dans la mémoire.

Des études ont montré que le déclin de la mémoire lié à l’âge serait associé à des modifications dans une zone spécifique du cerveau, le gyrus dentelé (GD) situé le long de l'hippocampe,  sans toutefois établir un lien de causalité entre les deux phénomènes.

Pour établir ce lien de causalité il faudrait pouvoir montrer qu’en améliorant la fonction du GD on améliore aussi la mémoire déclinante.

C’est l’objectif de cette étude, réalisée par l’Université Columbia à New York en collaboration avec le National Institute of Health et la société « Mars » et publiée dans « Nature neuroscience ».

Pour déclencher une amélioration de la fonction du GD les auteurs ont utilisé les flavanols, extraits de la fève de cacao (riche en épicatéchine) dont l’activité sur le GD avait été démontrée chez la souris.

Trente-sept volontaires en bonne santé âgés de 50 à 69 ans ont été randomisés pour recevoir soit une supplémentation riche en flavanols (RF) (900 mg/j contenant 128 mg d’épicatéchine) soit pauvre en flavanols (PF) (10 mg/j) pendant 3 mois.

Une IRM fonctionnelle (fIRM) de haute résolution évaluant le flux sanguin dans le GR ainsi qu’un test de mémoire évaluant en particulier la reconnaissance des formes complexes et la rétention de l’information ont été réalisés avant et à la fin de l’étude.

Les résultats montrent uniquement chez le groupe RF :

1. Une amélioration significative du flux sanguin dans  le GR sur la fIRM
2. Une amélioration de 25 % de la reconnaissance des formes complexes mais pas de changement dans la rétention de l’information.

Les auteurs concluent qu’une supplémentation riche en flavanols de cacao booste la fonction du GR qui se traduit par une amélioration de la mémoire déclinante chez les sujets âgés. Ceci démontrerait le rôle causal de la dysfonction du GD dans le déclin de la mémoire dû à l’âge. Les auteurs sont conscients du faible nombre de participants (rendant possible un résultat faussement positif) et ont déjà commencé une étude de confirmation plus étoffée sur ce sujet.

En pratique,  il est plutôt déconseillé de se précipiter sur le chocolat car il faudrait, pour obtenir  900 mg de flavanols riche en épicatéchine, consommer par jour 300 g de chocolat  ou 100 g de poudre de cacao de cuisine. Par contre, si ces résultats se confirment, alors des compléments alimentaires  riches en flavanols verraient rapidement le  jour dans nos  pharmacies !

Dr Rodi Courie

Référence
Brickman AM et coll. Enhancing dentate gyrus function with dietary flavanols improves cognition in older adults. Nature Neuroscience, 2014; publication avancée en ligne le 26 octobre. DOI: 10.1038/nn.3850

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article