Un médecin généraliste sur quatre a eu des idées suicidaires dans le Nord Pas de Calais

Dans le cadre du congrès français de psychiatrie à Lille, une évaluation des conduites suicidaires des médecins généralistes dans le Nord Pas de Calais a été présentée. Sur 2 052 questionnaires envoyés par mail, L. Simoens et coll. ont reçu 287 questionnaires remplis.

Les répondants étaient plus souvent des femmes et étaient plus jeunes que la population des médecins généralistes du Nord Pas de Calais. Un médecin sur 4 rapporte avoir déjà eu des idées suicidaires au cours de sa carrière, et 22 praticiens disent avoir déjà planifié un suicide dans le passé. Dans cette étude, l’âge supérieur à 60 ans ainsi que le stress lié à la gestion du cabinet étaient des facteurs de risque d’idées suicidaires.

Dr Alexandre Haroche

Références
Simoens L et coll. : Santé mentale et conduites suicidaires des médecins généralistes.
7ème Congrès français de psychiatrie (Lille) : 25 - 28 novembre 2015.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article