Le grand réseau de la communication

Paris, le lundi 12 janvier 2015 – On reconnaît la pertinence d’un festival à sa capacité à s’adapter à l’air du temps. Le Festival de la communication en santé semble à cet égard avoir relevé le défi sans impair. Au fil des ans ce rendez-vous de tous les acteurs de la santé, qui au-delà de la nomination des campagnes et outils de communication les plus séduisants, réfléchissent aux enjeux de la communication médicale, accompagnent les grandes tendances constatées dans ce domaine. Ainsi, a-t-on pu voir les applications mobiles prendre une place de plus en plus importante dans le palmarès ces dernières années, tandis que d’une manière générale le numérique s’est imposé comme un support incontournable. Des évolutions qui ne sont nullement démenties dans le palmarès du vingt-cinquième festival qui vient d’être dévoilé.

La saison des Clubs

Après avoir consacré les « applications », les « web série » ou encore les outils de simulation, le palmarès du festival confirme cette année à quel point les réseaux ont désormais une influence majeure dans la communication médicale. Ainsi, le grand prix du festival a-t-il été décerné à Comuniti, le réseau social développé par les laboratoires MSD à partir de son site Univadis (ex-aequo avec le prix Unicancer de l’innovation), Comuniti qui remporte également le premier prix de la communication médicale et hospitalière (deuxième jury) et le prix de l’innovation décerné par l’Union des annonceurs (UDA). A ce succès fait écho celui remporté par Réseau Boddy, un réseau de professionnels de santé certifiés qui se propose de répondre de manière sécurisée aux questions des utilisateurs « tous les jours et 24h/24 » et qui fut le « coup de cœur » du prix de la communication de santé grand public. On retiendra également dans cette même optique le site « Dermaweb » des laboratoires Pierre Fabre, prix argent de la communication médicale hospitalière (deuxième jury) qui repose sur la constitution d’un véritable « club » de dermatologues et de professionnels de santé travaillant en dermatologie.

Médecins et patients : tout le monde s’applique !

Parallèlement à cette déferlante des réseaux, les applications ont encore tenu la part belle dans ce festival. Concurrençant désormais parfaitement les stratégies classiques de communication, elles ont raflé deux des trois prix de la communication associative (avec l’application « Trouve un préservatif » de HF Prévention avec le soutien de MSD et l’application LMC Coach) et également deux des trois prix de la communication médicale hospitalière (premier jury) (avec l’application Rétina Base de Novartis et Orthoblok de Léo Pharma). Ainsi, constate-t-on que médecins et patients partagent le même désir de disposer d’outils faciles à utiliser se caractérisant notamment par leur immédiateté.

Do you speak doctors ?

Enfin, soulignons qu’au-delà de la question du support, ce palmarès témoigne d’une tendance observée depuis plusieurs années : la volonté des patients d’occuper une place de plus en plus importante dans les décisions de santé, dans la prise en charge de leur maladie et dans la communication. Ainsi, on signalera que l’Université de Patients proposée par l’Association francophone Vaincre les Douleurs, portant le sous-titre évocateur « Do you speak doctors » a été saluée à deux reprises comme coup de cœur, d’une part dans le cadre du prix de la communication associative et d’autre part dans celui du prix de la communication patients et leur famille. Dans cette catégorie, figurent par ailleurs deux lauréats qui témoignent de cette place nouvelle dont s’emparent de plus en plus les patients. Ainsi, la première distinction a été attribuée à « Cancer & envies », portail né d’un partenariat entre le magazine Rose et MSD qui appelle les personnes souffrant d’un cancer à faire part de leurs idées et projets, tandis que la « médaille » de bronze salue le travail réalisé par Boehringer visant à former les patients sous anticoagulant oral direct.

Aurélie Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article