EHPAD : la fin d’un modèle ?

Paris, le vendredi 7 décembre 2018 - Le ministre de la santé, Agnès Buzyn, a lancé le 1er octobre une consultation citoyenne ayant pour thème « comment mieux prendre soin de nos aînés ? ».

Depuis, plus de 400 000 personnes y ont participé, et, bien que les résultats ne doivent être publiés que début 2019, le ministre a déjà pu tirer quelques enseignements.

Agnès Buzyn a ainsi assuré, hier, aux micros de RTL que « ce qui ressort de la consultation, c'est qu'une majorité des personnes qui ont répondu ne veulent pas partir de leur domicile (...), tout le monde souhaite que le maintien à domicile soit le modèle prédominant ».

Il n’y a « pas une seule personne aujourd'hui qui souhaite aller en EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) » a-t-elle encore constaté. 

Pour Agnès Buzyn, on se doit donc de « changer de modèle ».

Le « maintien à domicile » serait ainsi à privilégier dans le cadre de la réforme du financement de la dépendance des personnes âgées qui doit être discutée l’année prochaine.

« Cela veut dire organiser complètement différemment le maintien à domicile » et « trouver le financement pour cela », a précisé le ministre.

« L'idée n'est pas d'augmenter les cotisations, les taxes (…) ce n'est pas dans l'air du temps » a-t-elle néanmoins concédé.

Les marges de manœuvre seront donc étroites.

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Comment transformer les EHPAD

    Le 23 décembre 2018

    Il faut revoir complètement le financement des EHPAD et la meilleure solution serait de les transformer en institution à but non lucratif, les promoteurs ne gérant que l'immeuble et ne récoltant qu'un loyer fixé par expertise judiciaire. L'argent des collectivités et de la sécurité sociale et des personnes hospitalisées, de leur famille, serait ainsi beaucoup mieux utilisé et sans doute, très suffisant, avec des personnels mieux payés, et donc mieux sélectionnés, avec des qualités professionnelles adaptées. Évidemment, Orpéa et Korian, devront changer de système.

    Dr Joseph Mignen

Réagir à cet article