L’épidémie d’Ebola risque de durer en RDC

En République Démocratique du Congo (RDC), où une épidémie de virus Ebola sévit dans la région du Kivu, dans le nord-est du pays, depuis le mois d’août, le dernier bilan fait état de 271 morts. Les autorités congolaises craignent que l’épidémie s’installe dans la durée.

Les jours se suivent et se ressemblent malheureusement en RDC, où les bulletins réguliers du ministère de la santé égrènent quotidiennement le nombre de décès lié à l’épidémie de virus à fièvre hémorragique Ebola. Selon le dernier rapport gouvernemental, la maladie, qui sévit dans la région du Kivu dans le nord-est du pays, a fait 271 morts depuis le 1er août, dont 223 confirmés et 48 probables. Au total, on compte 458 cas, dont 410 confirmés mais aussi 146 personnes guéries, tandis que 94 cas suspects sont en cours d’investigation.

Le plus inquiétant sont sans doute les déclarations du ministre de la santé congolais, le docteur Oly Ilunga, qui explique craindre que l’épidémie dure encore plusieurs mois. « Chaque fois qu’il y un cas déclaré, vous devez vous dire que l’épidémie va encore durer 60 jours » explique-t-il. Les autorités sanitaires ont en effet beaucoup de mal à casser la chaine de transmission malgré leur efforts, notamment parce que leur travail est rendu difficile par la très grande insécurité qui règne dans la région affectée. Le Kivu est en effet touché par la guerre civile depuis 2004, la région étant en proie à de violents combats entre groupes armées.

Une épidémie presque aussi meurtrière que la première

L’épidémie est pour l’instant cantonnée dans la région du Nord-Kivu. « On est parvenu à contenir l’épidémie dans le nord du Nord-Kivu et par apport aux pays voisins » explique le ministre « mais le risque est toujours présent et nous continuons à y faire face ». L’Ouganda voisin a d’ailleurs annoncé se préparer à une éventuelle survenue de la maladie et a mis en place des dépistages à sa frontière avec le RDC.

L’épidémie de virus Ebola actuelle est la 10ème qui touche la RDC. La première épidémie de 1976, la plus meurtrière à ce jour, avait fait 280 morts. Entre 2013 et 2016, une épidémie d’Ebola dans l’ouest de l’Afrique avait tué 11 000 personnes.

Quentin Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article