Mediapart accuse l’HEGP d’avoir modifié le compte-rendu d'hospitalisation d’un patient pour masquer la désorganisation d’un service

Paris, le mardi 11 décembre 2018 - Dans une enquête publiée le 6 décembre, Mediapart relate le cas d’un patient de 58 ans « atteint d’un cancer » (sans autre précision) admis à l’Hopital Européen Georges Pompidou (HEGP) pour une intervention sur une fracture de vertèbre non contre-indiquée par son état de santé. Si l’intervention s’est bien déroulée, le patient a contracté une infection nosocomiale, traitée par antibiotiques. Mais face à une dégradation de son état, les équipes de réanimation appelées par l’infirmière du service d’orthopédie auraient mis six heures à intervenir. Le patient n’a pas pu être réanimé (sans qu’aucune enquête n’ait pu déterminer dans quelle mesure une intervention plus précoce aurait pu changer ce pronostic) et est décédé. Alors que l’autopsie a été refusée par l’hôpital, la famille a reçu six mois après la mort du patient un compte-rendu qui selon elle et Mediapart aurait été modifié par rapport au document initial établi par le service de réanimation.

Il ne ferait notamment pas mention des horaires signalant le retard d’intervention. Pour le site d’information, on peut y lire une volonté de masquer la désorganisation du service, objet d’inquiétudes publiquement exposées par plusieurs médecins. Sollicitée, la direction de l’AP-HP a admis des dysfonctionnements et notamment des délais de réponse anormalement longs du service de réanimation. Elle a refusé de répondre en ce qui concerne la modification du compte-rendu. Aujourd’hui, la famille du patient est décidée à porter plainte. 

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article