26ème Festival de la communication médicale : une rencontre dans l’air du temps

Paris, le mercredi 25 novembre 2015 – Les planches de Deauville accueilleront de nouveau ces vendredi et samedi le Festival de la communication, dont la 26ème édition s’inscrit parfaitement dans l’actualité. Depuis plusieurs années déjà, cette rencontre (dont le JIM est partenaire), autrefois plus certainement concentrée sur la vie industrielle, a décidé d’accompagner les transformations majeures observées dans le domaine de la "communication" en santé. L’avènement des nouvelles technologies a en effet favorisé l’émergence d’une nouvelle place pour le patient, désormais bien plus actif. Les différentes présentations proposées le vendredi 27 novembre à Deauville rendront une nouvelle fois compte de cette évolution, interrogeant ses effets bénéfiques et ses limites. Dès l’ouverture des débats, les participants seront ainsi plongés dans le vif du sujet avec une réflexion sur la « parole du patient » et son rôle dans la lutte contre la maladie. L’originalité du Festival est d’ouvrir la discussion à des personnalités d’horizons très différents : évoqueront ainsi cette question un philosophe, Georges Elia Sarfati, une patiente en rémission d’un cancer, Marine de Nicola, la Fondatrice de l’Université des Patients, le professeur Catherine Tourette-Turgis, un oncologue, le docteur Alain Toledano et la créatrice du prix Paroles de patients et Talents de Patients pour le LEEM, Isabelle Delattre. Ces différents intervenants devraient sans doute proposer une mise en perspective dépassant on l’espère les présupposés habituels. Allant plus loin encore, les participants pourront plus tard s’interroger sur les conséquences éventuelles de cette prise de paroles des patients sur la communication des entreprises de santé : doivent-elles désormais plus directement s’adresser à la population ? A cet égard, les résultats d’un sondage conduit sur le sujet par Opinion Way seront dévoilés, afin de mieux connaître les attentes des patients et des industriels sur un sujet récurrent mais qui prend désormais une résonnance nouvelle.

Shakespeare et la santé connectée

Qui dit attention accordée à la "parole des patients"  suppose évidemment de s’intéresser aux nouvelles technologies. Là encore, le Festival de la communication ne sera pas avare de réflexions sur le sujet, qu’il aborde de façon large depuis plusieurs années. Le fondateur de « Pharmageek », Lionel Reichardt animera ainsi une séance rapide (baptisée speed vision) au titre plutôt intrigant qui confirme une fois encore la spécificité de l’angle de vue de cette réunion : « Réseaux sociaux et santé : ce que Shakespeare peut nous apprendre ». Plus tard on s’intéressera aux liens entre humanisme et nouvelles technologies sous l’éclairage de Cécile Monteil, fondatrice d’Eppocrate. Par ailleurs en résonnance avec l’actualité et le projet de loi de santé qui tend à modifier l’accès aux données de santé, toujours sous la forme d’une session expresse (d’une durée annoncée de cinq minutes), Emmanuelle Pierga, directrice de la communication d’Orange Healthcare évoquera les « trois enjeux clés du big data en santé ». Enfin, cette problématique des nouvelles technologies sera également abordée sous l’angle des médecins et professionnels de santé, avec le retour de Lionel Reichardt et Cécile Monteil qui évoqueront les dernières innovations en termes d’objets connectés.

Place aux jurys

La résonnance du Festival avec l’actualité s’observera également à travers une importante session sur les liens entre environnement et santé, à la veille de l’ouverture à Paris de la COP 21. Enfin, alors que doit s’achever cette semaine l’examen du projet de loi de santé, qui suscite un profond malaise au sein de la communauté médicale, le Festival souhaite se pencher sur les menaces qui pèseraient sur le système de santé en France. Cependant, il est possible que la discussion ne fasse pas directement écho aux préoccupations du monde libéral, puisque les intervenants principaux viennent du monde hospitalier et institutionnel.

Enfin, le samedi 28 novembre sera consacré à la présentation des très nombreux projets aux différents jurys, chargés chaque année de la difficile tâche d’élaborer un palmarès offrant une reconnaissance aux initiatives les plus ingénieuses dans le domaine de la communication en santé.

http://www.festivalcommunicationsante.fr/

Aurélie Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article