Bac et handicap : c’est de plus en plus possible !

Paris, le jeudi 15 juin 2017 – C’est le jour, tant attendu ou redouté, du baccalauréat. Sur les 718 890 candidats, 40 967 sont en situation de handicap, soit 8 258 de plus qu'en 2016 (+ 25%). Cette augmentation est sans doute due aux efforts croissants des pouvoirs publics pour permettre aux personnes en situation de handicap de suivre une scolarité normale et de passer leurs examens.

Ainsi, ces lycéens peuvent bénéficier d'aménagements d'épreuves. Il s’agit principalement d’un temps de composition majoré, une possibilité de dispense pour les épreuves obligatoires de langue vivante à l'oral, une assistance humaine ou l'utilisation d'outils informatiques adaptés, une transcription des sujets en braille ou en gros caractères avec fort contraste…

Certains peuvent aussi, depuis 2014, passer à distance leurs épreuves orales obligatoires grâce à des visioconférences.

Par ailleurs, les candidats concernés peuvent demander la conservation, durant cinq ans, des notes de leur choix obtenues à l'examen. 

Pour bénéficier de ces différentes mesures, il doit être adressé une demande à l'un des médecins désignés à cet effet par la Commission départementale des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Le médecin rend alors un avis sur lequel s'appuie le rectorat pour décider des aménagements ou des adaptations d'épreuves.

Les autorités académiques ont même désormais le pouvoir  d’ouvrir des centres d'examen adaptés dans des établissements hospitaliers.

Soulignons enfin, que la langue des signes française fait désormais partie des épreuves de langues, en option facultative.

F.H

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article