Direct 15 janvier : l’affaire du collier | Un variant américain

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19

12 h - L’affaire du collier

Le groupe suédois Essity,  fabricant de papier-toilettes, d'essuie-tout et de mouchoirs veut mettre en place un nouvel outil dans la lutte contre le Covid-19 sur ses sites, notamment dans l'usine de Gien où travaillent 500 personnes. Cet outil, c'est un boîtier que porterait chaque salarié autour de la taille ou autour du cou, accroché à une dragonne et qui déclencherait un signal dès que la distanciation physique n'est pas respectée. "On veut traiter les salariés comme des chiens" s'insurge la CFDT dans un tract. Christine Duguet, déléguée centrale du syndicat et salariée sur le site de Gien fulmine sur France bleu " On va systématiquement rappeler les gens à l'ordre, c'est anxiogène et infantilisant".

11 h – Et maintenant un variant américain

Des équipes du Centre médical Wexner et du collège de médecine de l’Université d’État de l’Ohio annoncent avoir détecté deux nouveaux variants du SARS-CoV-2. L'un très proche du variant anglais, l’autre qui présente trois mutations qui n’ont pas encore été décrites jusqu’à maintenant. Ce second variant s’est propagé rapidement dans la ville de Columbus assurent les chercheurs qui estiment néanmoins qu’il est trop tôt pour trancher sur la contagiosité et la virulence de cette souche.

10 h 30 - Vaccin : des femmes devraient-elle être prioritaires ?

Dans un avis, le Collège national des gynécologues-obstétriciens de France (CNGOF) estime que « Comme toute population à risque, les femmes enceintes comme celles désirant concevoir, en particulier par aide médicale à la procréation, devraient se voir offrir la vaccination SARS-CoV-2 de manière prioritaire. C’est encore plus vrai en cas de facteur de risque surajouté comme le surpoids ou obésité, le diabète, l’hypertension ou une pathologie cardiaque » .

10 h - La téléconsultation a le vent en poupe

Comme l’ont déjà mis en évidence des données de l’Assurance maladie, à la suite de la crise sanitaire et des confinements successifs, la pratique de la télémédecine a explosé en un an. Selon un sondage réalisé par Odoxa pour l’ANS, ce recours a été multiplié par 3 pour les patients et par plus de 6 pour les médecins généralistes en 2020.

8 h – France : hausse de pression à l’hôpital

Selon les dernières données publiées hier soir par Santé publique France, on dénombre :
- 2 851 670 personnes positives pour le SARS-Cov-2 depuis le 1er mars (21 228 hier, 124 349 ces 7 derniers jours vs 106 896 les 7 jours précédents) ;
- 24 983 personnes hospitalisées pour Covid-19 (solde de + 423 ces 7 derniers jours vs - 72 les 7 jours précédents, 1 691 admis hier)
- 2 716 personnes en réanimation (solde de + 91 ces 7 derniers jours vs- 52 les 7 jours précédents, 206 entrées en 24 h);
- 69 313 personnes décédées depuis le 1er mars (dont 2472 ces 7 derniers jours vs 2 209 les 7 jours précédents).

7h – Près de 2 millions de morts dans le monde

Selon les données de l'université John Hopkins de Baltimore, 93 227 344 cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde (vs 88 162 703 le 8 janvier) et 1 996 626 décès liés à cette maladie (vs 1 900 807 le 8 janvier). Les trois pays qui ont identifié et déclaré le plus de cas sont les Etats-Unis (23 314 663 vs 21 585 531 le 8 janvier), l’Inde (10 527 683 vs 10 413 417 le 8 janvier) et le Brésil (8 324 294 vs 7 961 673 le 8 janvier). Les trois pays les plus endeuillés en valeur absolue sont les Etats-Unis (388 705 morts vs 365 436  le 8 janvier), le Brésil (207 095 vs 200 498  le 8 janvier) et l'Inde (151 918 vs 150 570 le 8 janvier).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Rappel à l'ordre

    Le 15 janvier 2021

    Curieux que Mme Christine Duguet fulmine : on va systématiquement rappeler les gens à l'ordre.
    Si ils suivent les ordres ils ne seront jamais rappelés à l'ordre.
    Si je comprends bien, cette déléguée centrale du syndicat affirme que ses collègues ne respectent pas les ordres !

    Dr Yves Gille.

Réagir à cet article