Direct 23 septembre : réservoir animal, la piste de la chauve-souris rhinolophe | Nouveau plaidoyer pour la levée des brevets

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

15 h 40 - Christiane Taubira ne veut pas appeler à la vaccination en Guyane

Au micro de RTL, Christiane Taubira a assuré qu'elle n'a pas "vocation à appeler" les Guyanais "à se vacciner". De son point de vue, son statut de "responsable politique qui n'est pas en exercice" ne lui permet pas de prendre une telle position. En outre, elle assure ne pas disposer "des éléments d'information qui lui permettraient formellement" d’inciter à la vaccination.

15 h - A-t-on enfin trouvé le réservoir animal du SARS-CoV-2

Le réservoir animal du SRAS-CoV-2 reste inconnu malgré l’identification de divers virus apparentés. Une équipe de l’institut pasteur rapporte avoir identifié chez des chauves souris au Laos, un virus qui ne diffère « de celui du SARS-CoV-2 que par un ou deux résidus » et qui « se lient aussi efficacement à la protéine hACE2 que la souche SARS-CoV-2 de Wuhan isolée dans les premiers cas humains ». Les auteurs concluent : "nos résultats indiquent donc que des virus de type SARS-CoV-2 potentiellement infectieux pour l'homme circulent chez les Rhinolophus spp. dans la péninsule indochinoise".

14 h 30 - Brevet : l’industrie pharmaceutique accusée d’une « crise des droits humains sans précédent »

Amnesty international dénonce les laboratoires pharmaceutiques producteurs de vaccins contre la Covid-19 qui, selon cette organisation « alimentent une crise des droits humains sans précédent en refusant de renoncer à leurs droits de propriété intellectuelle et de partager leur technologie, la plupart d’entre elles s’abstenant en outre de livrer des vaccins aux pays pauvres ».

14 h - Une jeune femme condamnée pour une vingtaine de faux passes sanitaires

Une femme de 19 ans, qui travaillait dans le plus grand centre de vaccination de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, a été condamnée mercredi à 18 mois de prison avec sursis pour avoir édité 24 faux passes sanitaires au bénéfice de proches. Le tribunal correctionnel de Bordeaux qui la jugeait l'a également condamnée à une inéligibilité de deux ans et à cinq ans d'interdiction d'exercer un emploi public.

12 h - Les médecins à l’origine de la fuite du QR Code de Macron identifiés

Ce mercredi, la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) a indiqué avoir "identifié" les soignants qui ont diffusé le QR code d’Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux. Une saisine de leurs ordres professionnels "est en cours", a fait savoir l’organisme qui n’a pas précisé leur identité.

11 h - Les hôpitaux marseillais recrutent en urgence

Alors que la crise sanitaire n'est toujours pas terminée, l'Assistance-Publique Hôpitaux de Marseille recherche en urgence des infirmiers. Les hôpitaux universitaires de Marseille ont en effet besoin de renfort dans un contexte d’absentéisme important lié à des suspensions de soignant non vaccinés.

10 h - Nouvelle-Zélande : Auckland prolonge son confinement

Le confinement d'Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, est prolongé de deux semaines, a annoncé lundi la première ministre Jacinda Ardern.
Mme Ardern a indiqué que la ville, qui compte deux millions d'habitants, sera néanmoins rétrogradée d'ici mardi soir au niveau d'alerte trois sur une échelle de quatre, car il «n'y a plus de transmission généralisée et non dépistée à Auckland», a-t-elle déclaré à la presse.

9 h - Une formation à la vaccination pour les préparateurs en pharmacie

Les représentants des préparateurs en pharmacie ont voté lors de la dernière commission mixte paritaire à l’OPCO EP (opérateur de compétences des entreprises de proximité) une prise en charge des formations vaccination contre la Covid-19 pour les préparateurs, uniquement en distanciel, ce qui est regretté par les officinaux.

8 h - Un point de situation en France

Selon les dernières données de Santé publique France :

-    6 971 493 infections par SARS-CoV-2 ont été identifiées depuis le 1er mars 2020 (44 889 en une semaine vs 59 748 la semaine précédente, 6 794 dans les dernières 24 heures),
-    116 309 décès (480 en une semaine vs 570 la semaine précédente, 59 en 24 h),
-    8 414 personnes sont hospitalisées pour Covid (- 1 141 en une semaine vs - 883 la semaine précédente),
-    1 656 personnes hospitalisées en soins intensifs pour Covid (- 299 en une semaine vs - 269 la semaine précédente).

7 h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières données de l’université John Hopkins de Baltimore, on a dénombré, depuis le début de la pandémie, 230 156 368 infections par SARS-CoV-2 (16 042 287 en 4 semaines) qui ont contribué à 4 720 631 décès (254 819 ces 4 dernières semaines) à travers le monde.

Ces quatre dernières semaines, les trois pays les plus touchés par la pandémie en nombre de cas sont les Etats-Unis (4 182 893 cas), l’Inde (1 004 891) et le Royaume Uni (943 952). En nombre de décès, les pays les plus impactés ces quatre dernières semaines sont les Etats-Unis (48 034 décès), la Russie (21 704 décès) et le Mexique (17 939 décès).


Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article