Israël se reconfine

Tel-Aviv, le lundi 14 septembre 2020 – Israël va devenir le premier pays occidental à mettre en place un reconfinement total de sa population et ce pour trois semaines. Ce week-end, l’Allemagne a encore connu d’importantes manifestations anti-corona.

La rumeur enflait depuis plusieurs jours, si bien que l’allocution télévisée du Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou ce dimanche a été tout sauf une surprise pour les 9 millions d’Israéliens. Comme attendu, le chef du gouvernement a annoncé que le pays allait à nouveau connaitre un « confinement strict » à partir de ce vendredi pour une durée de trois semaines renouvelables. Les habitants auront l’interdiction de sortir de chez eux sauf pour les déplacements essentiels. Les écoles, les restaurants et la plupart des commerces fermeront leurs portes. Israël est le premier pays occidental à franchir le cap et à ordonner un reconfinement national.

L’Etat hébreu a connu un premier confinement du 19 mars au 26 avril. Si les conséquences économiques ont été désastreuses (26 % de chômage), cette décision précoce couplé à une politique de dépistage dynamique a permis au pays de juguler l’épidémie. Le pays ne comptait ainsi début juin qu’environ 300 morts au total, ce qui avait permis au Premier Ministre d’affirmer qu’Israël avait mené la politique sanitaire la plus efficace au monde.

Israël s’enfonce dans la crise sanitaire et politique

Mais il n’a suffi que de quelques semaines pour faire évoluer défavorablement la situation sanitaire. Israël comptabilise désormais plus de 4 000 nouvelles contaminations par jour (soit ainsi un des taux d’infection pour 100 000 les plus élevés de la planète) et une centaine de morts par semaine. Après avoir louvoyé quelques jours, en préférant mettre en place des mesures de couvre-feu dans les foyers épidémiques les plus virulents, le Premier Ministre s’est finalement rangé à l’avis des experts scientifiques en ordonnant ce nouveau confinement.

Mais cette décision risque ne pas être sans conséquence politique. Elle a provoqué la colère des alliés ultra-orthodoxes de Benjamin Netanyahou, alors que les « haredim » (juifs ultra-orthodoxes) sont parmi les plus réticents à respecter les gestes barrières. Le reconfinement risque en effet de perturber le déroulé de deux des fêtes juives les plus importantes : Rosh Hashana le 19 septembre et Yom Kippour le 28. Si le chef du gouvernement a annoncé que les prières collectives seraient autorisées jusqu’à 20 personnes en milieu ouvert (10 dans un lieu fermé), cette concession n’a pas suffi à calmer les religieux. Yaacov Litzman, ancien ministre de la Santé et président du parti ultra-orthodoxe Agoudat Israel, a démissionné du gouvernement en signe de protestation.

Le paradoxe allemand

En Europe, l’Allemagne continue de constituer un véritable paradoxe. Le pays présente à la fois l’une des politiques sanitaires les plus libérales du continent, l’un des meilleurs bilan humains ("seulement" 9 400 morts) et surtout l’opposition populaire la plus vive aux mesures de distanciation sociale. Pour la troisième fois depuis le début de l’épidémie, des dizaines de milliers d’Allemands se sont réunis dans les grandes villes du pays ce week-end pour protester contre la politique sanitaire du gouvernement. Tandis que les rassemblements de ce genre dans les autres villes européennes n’ont rassemblé qu’une poignée de manifestants, ils étaient 10 000 ce samedi à défiler (sans masque) dans les rues de Munich.

Comme souvent dans les manifestations anti-corona, l’évènement a rassemblé des protestataires de bords politiques très divers, des libertaires aux militants d’extrême-droite en passant par des complotistes de tout genre. Bien loin des déclarations méprisantes de certains à l’égard des anti-masques, la chancelière Angela Merkel a préféré jouer l’apaisement, déclarant « comprendre que certains aient du mal face à ces restrictions » et se réjouissant que la démocratie allemande permette que ces manifestations puissent avoir lieu. Encore un signe du paradoxe allemand.

QH

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article