La France aura bientôt besoin de 900 000 infirmiers !

Paris, le vendredi 4 mai 2018 –La DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) a réalisé une projection concernant la démographie infirmière en 2040, alors que la profession a connu une explosion de ses effectifs ces 20 dernières années (+ 70 %), expliquée par des carrières plus longues et l’élargissement, au début des années 2000, des quotas en IFSI (Institution de formation en soins infirmiers).

En se basant sur le maintien de la législation en vigueur et les comportements des professionnels, le nombre d’infirmiers devrait augmenter de 53 % d’ici 2040 pour atteindre 881 000.

Si ces chiffres peuvent apparaître considérables et faire craindre une situation « pléthorique », eu égard au rythme d’accroissement de la population…ce nombre pourrait en réalité se révéler insuffisant !

Ainsi l’augmentation du nombre de personnes âgées qui sont les plus grandes consommatrices de soins infirmiers devrait provoquer une importante hausse des besoins.

Aussi, pour confronter l’évolution des effectifs infirmiers avec celle des besoins, la DREES a utilisé un indicateur de densité « standardisée », et au total, avec 881 000 infirmiers, cette densité devrait être légèrement inférieure en 2040 à celle actuellement observée !

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (3)

  • Comment paupériser une profession ?

    Le 04 mai 2018

    Déjà qu’il n’y a pas assez de postes pour tous ! Ou comment paupériser une profession !
    Nous sommes déjà payés au lance pierre alors demain plus personne ne voudra faire ce métier !
    Certes il y a de plus en plus de personnes âgées alors une vrai étude des besoins en personnels qualifiés va être nécessaire non ?
    Et cela a un coût qui lui n’est toujours pas anticipé !

    Marie-Claude Milhau

  • Combien d'infirmiers aujourd'hui ?

    Le 06 mai 2018

    Aujourd'hui on ne connaît pas le nombre d'infirmiers. Non inscrits au répertoire adeli, inscrits dans le mauvais département, arrêt d'exercice professionnel, infirmiers décédés toujours présents sur les listes adeli, non inscrits au tableau de l'ordre. On nous annonce des chiffres pour l'avenir alors que personne ne connaît les données actuelles.

  • Spéciale gérontologie

    Le 07 mai 2018

    Encore une fois les personnes âgées mises en avant pour valider les besoins c'est bien vrai mais pas seulement. Par exemple les soins en oncologie et autres pathologies coûteuses et invalidantes, là aussi les infirmières manquent. A quant la spécificité en Gérontologie, il y a bien des IBODE et des IDEA, des Infirmières Puér. et autrefois les Infirmiers Psy...
    Au fait c'est quoi "Etre Agé"?

    Véronique Ouacham, infirmière

Réagir à cet article