La lutte pour le maintien de l’hôpital de Douarnenez se poursuit jusque pendant le carnaval !

Douarnenez, le lundi 16 février 2015 - Les festivités du carnaval à Douarnenez sont marquées par plusieurs défilés dont le premier est l’occasion de présenter le « Den’Paolig ». Cette mascotte est considérée comme le « roi du carnaval », dont l’effigie est brûlée le dernier jour. Samedi soir, le dévoilement du « Den’Paolig » était donc comme toujours très attendu : certains ont été très surpris de découvrir la silhouette d’un médecin, plus précisément d’un anesthésiste, baptisé en un jeu de mot subtil « Jean Daurissi ». En faisant ce choix, les organisateurs du carnaval voulaient faire écho au combat mené depuis plusieurs mois par une grande partie de la ville qui s’oppose à la fermeture de l’hôpital de Douarnenez menacé par la difficulté de l’établissement à recruter des anesthésistes réanimateurs…

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article