La méthode du Dr Braun pour faire entrer la France dans « l’ère de la prévention »

Paris, le lundi 19 septembre 2022 – Dans les colonnes du Journal du Dimanche (JDD), le ministre de la santé François Braun annonce faire entrer la France « dans l’ère de la prévention » prévention demeurée un parent pauvre dans notre pays.

François Braun communique ainsi sur la création de consultations gratuites à « trois âges clés de la vie, 25 ans, 45 ans et 65 ans », « avec des médecins et des professionnels de santé ». « Jusqu’à présent, il n’y avait rien pour les adultes » alors que les enfants bénéficient de 20 examens minimums jusqu’à l’âge de 16 ans souligne le ministre.

Ces consultations gratuites à des âges fixes seront intégrées au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2023, qui sera présenté en Conseil des ministres fin septembre.

Plus en détail, la consultation des 25 ans permettra de « faire le point sur les vaccins, l’activité physique, d’éventuelles addictions ou des difficultés liées au début de la vie professionnelle ». Elle sera également l’occasion d’alerter sur la « nécessité d’avoir un médecin traitant et sur le risque cardiovasculaire ».

La consultation de milieu de vie, à 45 ans permettra d’évoquer « la nécessité de participer au dépistage du cancer du sein, du colon ou de la prostate ». « Un bilan sur l’activité physique et d’éventuels troubles de santé mentale » sera aussi au programme.

Enfin, à 65 ans, l’accent sera mis sur « la prévention de la perte d’autonomie, le dépistage des cancers et de toutes les maladies qui peuvent être prévenues (sic)». Il pourra aussi être question du « départ à la retraite » période parfois synonyme de difficultés psychiques. Le journaliste du JDD rapporte ces mots du ministre lâchés dans un sourire « 65 ans, c’est l’âge de la troisième visite médicale, pas un scoop sur le fond de la réforme des retraites. »

X.B.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article