Malgré « l’absence de danger » le gouvernement recommande la prudence quant à l’utilisation du téléphone portable

Paris, le mercredi 6 décembre 2017 - Les recommandations gouvernementales édictées quant à l’utilisation du téléphone portable seront vues par certains comme une sage décision prise à l’aune du "principe de précaution"…et par d’autres comme la manifestation d’une peur irrationnelle de la technologie !
Ainsi, quoi qu’il n’y ait « aucun danger grave et immédiat », comme le rappelle le communiqué du ministère de la transition écologique,  ce dernier a édicté les « six bons comportements à adopter lors de l'utilisation d'un téléphone mobile en vue de réduire son exposition » aux ondes : « utiliser un kit main-libre, éviter les conversations trop longues, privilégier les messages texte pour communiquer, éviter de maintenir votre téléphone à l’oreille dans les transports, privilégier les zones de bonne réception et choisir un téléphone mobile ayant un DAS faible ».

A cette occasion, le gouvernement a également annoncé pour le début de l’année prochaine, la mise en place d’un « comité national de dialogue (…) qui favorisera les échanges autour des questions relatives aux ondes et radiofréquences (…) ;  l’extension à l’ensemble des objets connectés du dispositif permettant à tout Français de faire mesurer gratuitement l’exposition de son logement aux radiofréquences, la publication par l’ANFR (agence nationale des radiofréquences) de la carte des points du territoire où le niveau le niveau d’exposition aux radiofréquences est le plus élevé (dits « points atypiques ») ».

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article