Premier hackathon autour du Dossier Pharmaceutique pour des services e-santé de demain

Paris, le mardi 23 février 2016 - Après le Hackathon Médicament lancé en décembre dernier par la Cnamts, le domaine de la santé voit fleurir ces derniers mois ces compétitions informatiques qui regroupent des personnes de différents horizons dans le but d’élaborer des applications innovantes autour d’un thème pré-défini.

Premier hackathon à utiliser le potentiel du Dossier pharmaceutique (DP) le concours d’innovation HackingPharma, lancé officiellement le 18 février par le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens en partenariat avec Docapost, l’hébergeur du DP, s’adresse à des profils pluridisciplinaires. Pharmaciens et étudiants dans le secteur de la santé, du médicament ou de l’organisation des soins, développeurs et étudiants en informatique, ergonomes ou étudiants d’autres horizons auront 3 mois à partir du 7 mars pour « imaginer les outils et services numériques qui dessineront la santé de demain, en utilisant tout le potentiel du DP et de ses données », explique l’Ordre dans un communiqué.

Quatre domaines et 5 prix

Les équipes de 2 à 5 personnes proposeront leurs idées de services innovants et de solutions digitales pour répondre à des enjeux de santé tels qu’améliorer le parcours de soin des patients, faciliter les échanges d'informations entre les professionnels de santé et les patients, fluidifier la coordination des soins entre la ville et l’hôpital, faire progresser ou faciliter l’exercice des pharmaciens de ville et d’hôpital, ou encore assurer la sécurité de la chaîne du médicament.

Il s’agit pour les participants d'imaginer de nouveaux usages opérationnels des données du DP dans 4 domaines : « Services proposables par les pharmaciens à destination du grand-public ; Services pour les pharmaciens en établissements de santé ; Services pour les pharmaciens d’officine ; Services liés à la sécurité de la chaîne du médicament », détaille www.hackingpharma.fr , le site internet de la compétition. Le portail, qui permet notamment de s’inscrire, proposequelques exemples concrets de défis dans chacune des spécialités et précise que le dossier est à envoyer avant le 10 avril.

Quatre prix récompensent ces 4 secteurs, prix du meilleur service à destination du grand public, prix du meilleur service pour les pharmaciens en établissement de santé, prix du meilleur service pour les pharmaciens en ville, et prix du meilleur service lié à la sécurité de la chaîne du médicament. S’y ajoute le Grand prix du jury Jean Brudon, Président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens de 1987 à 1993, en hommage à son attachement à l’innovation et au développement de l’informatique au service des pharmaciens. Les lauréats se partageront au total 20 000 € de récompenses dont 12 500 euros pour le Grand prix du jury.

Les critères de jugement porteront sur la qualité des présentations, la pertinence et la valeur ajoutée du service proposé, la pertinence dans l'utilisation des données mises à disposition, la viabilité du modèle, la qualité de l'équipe...

Au 15 février 2016, 33 237 173 DP étaient actifs, avec 99,8 % des pharmacies connectées au DP, soit 22 265 officines, et 226 pharmacies à usage intérieur, soit 8,4% des PUI.

Dominique Monnier

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article