Publicité en faveur du tabac : Philipp Morris a trouvé un trou de souris !

Paris, le mardi 13 mars 2018 – Il y a un an, le géant du tabac Philipp Moris lançait Iqos, un dispositif proche d’une cigarette électronique dans laquelle est inséré du tabac et non des e-liquides, qu’il présente comme « 95 % » moins dangereux que les cigarettes classiques.

Outre cette manœuvre qui servirait, selon ses pourfendeurs, à ramener vers le tabac ceux qui préfèrent désormais l’e-cigarette, il apparaît, au terme d’une enquête du quotidien Le Parisien,  que la firme se sert de ce dispositif à des fins de publicité. Ainsi, en contravention avec la loi, le cigarettier organiserait des soirées dans des bars et restaurants autour de son nouveau produit, où l’alcool serait offert, pour apprendre à ses nouveaux utilisateurs à se servir d’Iqos ! La Direction générale de la santé fait part de son indignation au journal, tout en soulignant, qu’elle ne dispose pas, pour le moment, d’élément probant lui permettant d’intervenir.

Hasard du calendrier, l’OMS vient de publier ses nouvelles recommandations concernant les réglementations des produits du tabac* …

* http://www.who.int/tobacco/communications/news/guidance-tobacco-product-regulation/fr/

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article