Une française veut imposer aux fabricants de tampons d’imprimer leur composition !

Paris, le vendredi 28 août 2015 - Avant l’été, l’histoire de Lauren Wasser, jeune mannequin ayant dû être amputée après un syndrome du choc toxique, lié à l’utilisation d’un tampon, avait été largement commentée sur internet. Elle a incité la française Mélanie Doerflinger à s’intéresser de plus près à la composition de ces outils de protection hygiénique (bien que cette composition n’ait aucun lien avec le développement d’un syndrome de choc toxique!). Elle a ainsi constaté le manque d’informations disponibles, ce qui lui a inspiré une pétition, visant à obliger Procter et Gamble à l’origine de la création de la marque Tampax, à faire figurer en détail la composition de ses produits. Lancée ce mercredi, la pétition aurait déjà récolté 40 000 signatures.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Pétition

    Le 20 septembre 2015

    Voici le lien de la pétition, pour ceux qui souhaiteraient en lire le texte
    https://www.change.org/p/rendre-visible-la-composition-des-tampons-et-serviettes-hygi%C3%A8niques?utm_source=action_alert&utm_medium=email&utm_campaign=369480&alert_id=GbCerMuryN_v30JeSDA%2Bqn45djrmtslI47yYcnkeXlgQF9VPqs213EyHd4Q5QKMmILrd9npnfbQ

    Gros amalgame entre SCT et composition des tampons...

Réagir à cet article