Vaccin d’AstraZeneca : la vaccination des « jeunes » plus tôt que prévue ?

Paris, le mercredi 20 janvier 2021 - L'Agence européenne du médicament a annoncé le 12 janvier 2021 qu'AstraZeneca avait déposé une demande de mise sur le marché pour son vaccin contre la Covid. La validation de ce dernier pourrait intervenir le 29 janvier et permettre des premières injections en France début février.

Cette nouvelle arme contre le coronavirus a trois particularités par rapport au vaccin de Moderna et de Pfizer-BioNTech : il repose sur l'utilisation d'un adénovirus recombinant, sa conservation est plus facile (il ne nécessite pas de « super-congélateurs »), son efficacité de 70 % (contre 95 % pour les deux autres) est davantage démontrée chez les personnes jeunes.

Aussi, le ministère de la Santé réfléchit à prioriser ce vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées de moins de 65 ans.

L'idée à l’étude serait ainsi de vacciner dans un premier temps les soignants et les « professionnels les plus exposés » de moins de 50 ans. Un schéma qui pourrait changer la donne, puisque 5 millions de doses devraient être disponibles dès le mois prochain.

« Il est possible que l’EMA nous dise que ce vaccin-là ne sera pas pour les personnes âgées, et de trouver d'autres personnes prioritaires à vacciner » soulignait ainsi Olivier Véran sur France Inter hier matin.

En outre son mode de conservation pourrait ouvrir la voie à l’immunisation en officine.

Mais le gouvernement demeure très prudent : « C'est délicat de faire une recommandation différenciée selon les vaccins et les publics, ce serait même assez casse-gueule » pointe ainsi interrogée par Les Echo, une source anonyme de la Haute Autorité de la Santé.

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article