Vers une grande loi sur le burn-out ?

Paris, le vendredi 17 février 2017 – Les députés Yves Censi et Gérard Sebaoun (médecin de formation) ont présenté ce mercredi à la commission des Affaires sociales leur rapport d'information sur le syndrome d'épuisement professionnel.
Comme mesures fortes, ces travaux proposent de sensibiliser les managers, de faire de la prévention des risques psychosociaux un sujet de négociation obligatoire dans les entreprises et de créer un « Centre national de référence consacré à la santé psychique au travail ».

Ils évoquent également une facilitation de la reconnaissance du syndrome en maladie professionnelle, en abaissant le seuil d’incapacité permanente requis de 25 à 10 % permettant aux comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles d’étudier les dossiers.

Les auteurs se sont également intéressés aux problèmes auxquels sont confrontés les médecins du travail en la matière. Ainsi il est proposé qu’ils puissent établir un lien entre la pathologie et les conditions de travail, sans être attaqués par les employeurs. Rappelons en effet qu’environ 200 d’entre eux sont actuellement poursuivis devant les juridictions ordinales par des entreprises pour avoir fait valoir que la santé d'un salarié s'était dégradée du fait de ses conditions de travail.

FH

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article