Ô désespoir…

Cent-cinquante personnes meurent chaque jour victime de la rage dans le monde. Plus de trois millions de personnes sont menacées. A l’occasion de la journée internationale contre ce fléau que l'on peut éradiquer, ce jeudi, l’OIE (agence de l’ONU dédiée à la santé animale) rappelle son objectif d’une disparition totale de la rage.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article