Ce que l’on ne voit pas

Le 15 juin, la journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées devra non seulement s’intéresser aux violences physiques que subissent régulièrement nos ainés, mais également aux abus de confiance et maltraitances psychiques qui sont encore plus nombreuses et invisibles comme nous le rappelait lors d’une campagne passée cette organisation québécoise.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article