En bout de course

Marieke Vervoort, championne belge de handisport dans la catégorie sprint en fauteuils, multimédaillée olympique devrait être euthanasiée dans les prochaines semaines. Atteinte d’une pathologie neurodégénérative (dont le type n’a pas été dévoilé), elle avait reconnu que, après sa carrière sportive (à laquelle elle a mis fin après les jeux de Rio en 2016), elle n’aurait plus de raison de vivre. Elle a récemment annoncé que son état s’étant aggravé, les commissions administratives ad hoc lui avaient reconnu qu’elle pouvait désormais « bénéficier » de cet acte « médical » ultime, non sans soulever l’émoi dans son pays où elle est reconnue, notamment, pour son courage…

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.