Ne pas faire le singe !

Plus de 300 personnes ont manifesté ce week-end contre l’ouverture d’un centre de primatologie géré par l’Université de Strasbourg, redoutant des expérimentations (médicales et pas seulement comportementales). Ce débat pose une nouvelle fois la question délicate de l’équilibre entre nécessité des tests sur l’animal et respect de ce dernier.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.