Pas besoin de débat

La journée internationale de lutte contre les mutilations génitales et notamment l’excision est une des rares manifestations qui se passe de débat : interdire partout ces actes en empêchant la participation des équipes médicales et en promouvant leur implication dans le signalement des situations à risque sont des priorités incontestables.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article