Tout passe ou tout casse ?

Pour la troisième semaine consécutive des milliers de manifestants se sont réunis dans toute la France pour dire non au passe sanitaire à la veille d’une semaine décisive marquée par l’avis du Conseil constitutionnel sur la loi sanitaire. Le ministère de l’intérieur a dénombré plus de 200 000 personnes contre 160 000 la semaine précédente.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article