Les semaines précédentes

Se mettre à nu

Des infirmières du centre hospitalier de Pontoise ont choisi une méthode choc pour évoquer leur malaise et leurs inquiétudes. Un calendrier où elles apparaissent dénudées souligne les difficultés qu’elles rencontrent au quotidien dans leur activité et leurs craintes de nouvelles réductions d’effectifs.

Un combat de classe A

La Grande-Bretagne propose régulièrement des actions de sensibilisation afin de rappeler la menace que représentent les infections invasives à méningocoque. Ces opérations font défaut en France, souvent contrainte à réagir dans l’urgence, comme aujourd’hui à Dijon.

La voie du rêve

Chaque année, Eurordis, organise dans l’ensemble de l’Europe un concours de photos sur le thème des maladies rares. L’un des trois gagnants est cette année ce cliché intitulé « La voie du rêve ». On y découvre Lomeiko, âgée de cinq ans et atteinte d’ostéogénèse imparfaite, participant à un défilée de mode pour enfants en Biélorussie. « Cette image (…) montre vraiment la dignité, l’énergie et l’esprit d’indépendance de Lomeiko. Le soutien de son réseau mais aussi ses rêves transparaissent également » a commenté l’un des membre du jury.

Cornéliens

Dans les pays anglo-saxons, comme ici récemment en Nouvelle-Zélande, le slogan « choisissez sagement » rappelle aux professionnels de santé (et parfois aux patients) la nécessité de ne pas tomber dans différents pièges avant de proposer un examen ou un traitement. L’adaptation de la recommandation au malade et la nécessité de discuter la balance bénéfice/risque sont au cœur de cette stratégie.

Campagne électrique

La ville de Pasadena aux Etats-Unis mène une campagne sans nuance contre la cigarette électronique. Elle invite à ne pas céder aux discours ambiants promettant la non dangerosité de ces dispositifs et d’éviter tout suivisme. Un message qui rappellera la lutte contre les sirènes du marketing et l’effet de groupe qui domine les campagnes contre le tabac. Une image qui souligne en outre que les controverses autour de la cigarette électronique connaissent outre Atlantique une vigueur aussi marquée qu’en France.

Trois décennies de combat

Le Téléthon célèbre cette année sa trentième édition. Elle sera l’occasion de revenir sur les grands progrès réalisés en 3 décennies. Ainsi, lors du lancement du Téléthon, le gène de la dystrophine vient tout juste d’être identifié. Trente ans plus tard, des essais cliniques sont conduits et le quotidien des patients a pu être amélioré. Comme le déclare le jeune ambassadeur du Téléthon, Léo, âgé de 10 ans, atteint d’une myopathie de Duchenne et inclus dans un essai clinique conduit par l'institut I-motion.

Des réactions pas gaies

Alors que le gouvernement aurait selon certaines associations hésité à diffuser largement une campagne rappelant l’importance des rapports sexuels protégés aux homosexuels, cette opération, finalement exposée aux yeux de tous, fait l’objet de caviardages et de tags ville et sur les réseaux sociaux. Des réactions qui montrent comment l’exposition publique de couples homosexuels reste un tabou à surmonter dans notre société.

Sortir de son bocal

Alors que la journée mondiale de sensibilisation à la Broncho pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est organisée ce 16 novembre, la British Lung Foundation invite à ne pas sous-estimer même les plus légers symptômes évocateurs de la BPCO, notamment le fait de se sentir comme dans un bocal. http://www.nhlbi.nih.gov/health/educational/copd/copd_widget/share_widget.htm

Drôle de zèbre

« Un bruit de sabots ne signe pas forcément la présence d’un cheval. Ce peut-être aussi un zèbre ». Reprenant ce vieil adage médical, invitant dans certaines situations à envisager des étiologies rares, les associations de lutte contre les tumeurs neuro-endocrines ont choisi le zèbre comme emblème. Une couleur qui espère devenir aussi célèbre que le rose qui symbolise la lutte contre le cancer du sein, et qui, semblent regretter certains, monopolise l’attention.

La meilleure façon de dormir

L’Académie américaine de pédiatrie vient de publier de nouvelles recommandations visant à la prévention de la mort subite du nourrisson. Elle préconise de conserver le berceau du bébé dans la chambre de ses parents jusqu’aux six mois de l’enfant, voire son premier anniversaire. Cependant, comme le rappellent déjà différentes campagne de sensibilisation américaines, partager sa chambre ne signifie pas partager son lit !

Un vrai dessin

Dans le cadre de l’opération "Inktober" qui propose aux dessinateurs de réaliser un dessin par jour, l’artiste américain Shawn Coss a décidé de se consacrer à l’illustration des troubles mentaux. Il livre ainsi depuis le début du mois une image des maladies psychiatriques, loin des représentations positivistes plus habituelles. https://www.facebook.com/ShawnCossArtrocities/

Sobre héros

Au mois d’octobre, les Britanniques sont invités à prendre des « vacances d’alcool ». En un mot : pas une goutte tout au long du mois. Ici, il ne s’agit pas d’imposer un sevrage définitif mais de créer une prise de conscience sur la consommation quotidienne d’alcool et d’évoquer ses risques (notamment de cancer). La France qui vient d’imiter le mois sans tabac britannique suivra-t-elle aussi cette initiative ? Pas sûr que les viticulteurs (et donc les hommes politiques) s’y résolvent sans grimacer !

Longue vue sur l’avenir

« Le bus du glaucome » de l’Union nationale des aveugles et déficients visuels vient de reprendre sa route en ce mois d’octobre. Il sera présent dans plusieurs villes de France pour proposer des dépistages gratuits du glaucome et sensibiliser à cette pathologie. Des opérations particulières seront en outre organisées ce 13 octobre à l’occasion de la journée mondiale de la vue.

L’Histoire sans cesse recommencée

Le débat autour de l’IVG n’en finit pas de secouer l’opinion publique polonaise. Après des années de liberté entre 1945 et 1993, l’avortement a été interdit à l’exception des cas de viol et de danger pour la mère et/ou pour le fœtus. Aujourd’hui, un projet de loi propose d’interdire totalement l’avortement. Si beaucoup se mobilisent contre ce projet (voir page précédente) et que la majorité de la population est favorable au statu quo, certains n’hésitent pas à utiliser des arguments chocs pour défendre une suppression totale de l’IVG en renvoyant à des heures très sombres (voir ci dessus).

Face cachée

Louise Delage est belle, jeune et se promène partout dans le monde. En quelques semaines, cette nouvelle arrivée sur Instagram n’a pas tardé à enregistrer des milliers de followers. Mais certains ont commencé à avoir des doutes : qui est cette jolie jeune femme au regard triste toujours seule sur ses photos et presque toujours en train de boire de l’alcool ? Démasquée, la fédération Addict Aid a révélé avoir inventé Louise pour sensibiliser les internautes aux différentes formes de l’addiction et de l’alcoolisme. De nombreuses personnes comptent parmi leurs amis (virtuels ou pas) des Louise Delage à aider, insiste l’organisation à travers cette campagne originale.

Toutes les images de la semaine