Les semaines précédentes

Sujet capital

Ce 10 octobre, la journée internationale contre la peine de mort rappellera que dans 55 pays la peine de mort reste en vigueur. Mais des progrès importants ont été réalisés : en 20 ans, plus de 50 pays sont devenus abolitionnistes en droit, dont trois depuis cette récente affiche d’Amnesty International.

Une certaine idée de la lutte contre le Sida

Line Renaud, fondatrice de l’association Sidaction s’est souvenue avec émotion du soutien que lui a toujours apporté le Président de la République, Jacques Chirac, dont la France célèbre la mémoire. L’association Aides a également témoigné qu’il avait toujours fait de la réduction des inégalités Nord/Sud quant à l’accès aux trithérapies une de ses priorités.

A la recherche de la science perdue

Les laboratoires de recherche ouvrent leur porte vendredi soir à tous ceux qui sont curieux de sciences et d’expériences. Cette manifestation européenne est destinée à accroître la visibilité de la démarche scientifique, trop souvent ignorée du grand public, ce qui peut concourir à la diffusion d’informations non étayées.

Mobilité : notion en mouvement

Alors qu’il y a quelques années encore la semaine de la mobilité se concentrait principalement sur l’accessibilité des lieux et transports publics aux personnes à mobilité réduite, aujourd’hui elle est un manifeste en faveur des déplacements n’utilisant aucun moyen motorisé. Marcher et faire du vélo sont ainsi les objectifs privilégiés en terme de mobilité.

In photo veritas

Le 9 septembre se tient la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale. Si Santé publique France lance une vaste campagne tout en retenue, dans la tradition de la prévention à la française, aux Etats-Unis les associations adeptes de campagne choc invitent à poster sur les réseaux sociaux des photographies d’enfant atteint par ce syndrome pour alerter le public.

Devoir de rentrée

Si des efforts importants ont été réalisés pour améliorer l’inclusion scolaire des élèves atteints de handicap, de nombreux enfants demeurent sans solution pérenne ou rencontrent des difficultés quotidiennes. L’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (UNAPEI) appelle les familles à témoigner pour évoquer les bons points et les leçons à répéter.

Antidote

Ce 31 août est organisée la journée mondiale de prévention des overdoses. Aux Etats-Unis où cet enjeu de santé publique est majeur en raison notamment d’un mésusage fréquent des opiacés médicalement prescrits, les messages de sensibilisation se concentrent notamment sur la naloxone, qui, contrairement à la France, est outre-Atlantique librement accessible sans ordonnance dans de nombreux états.

Jouer collectif

S’émancipant des organisations syndicales, le collectif inter-Urgences est à l’origine d’un important mouvement de grève. Si le groupe a réussi à maintenir intacte la mobilisation en dépit de l’été, la rentrée sera une étape cruciale alors que dans certaines unités, des accords locaux permettent de désamorcer la crise. Rappeler que l’enjeu ne concerne pas uniquement les personnels mais au-delà la qualité des soins est sans doute un point décisif pour l’efficacité du mouvement.

Clown de garde !

L’association le Rire médecin qui depuis 1991 forme des clowns afin qu’ils se rendent dans les hôpitaux pédiatriques au chevet des enfants malades rappelle que cette activité se poursuit pendant tous les étés, période parfois plus difficile encore pour les petits patients et leurs familles.

Pour éviter le point final

Alors que l’été doit nous rappeler les règles de prévention essentielles face aux méfaits du soleil, la Ligue contre le cancer sensibilise également à l’importance du dépistage du mélanome, à travers une campagne qui raconte comment un grain de beauté ignoré peut suspendre le cours d’une vie. Aujourd’hui, 80 000 nouveaux mélanomes sont diagnostiqués chaque année.

Un conseil qui assure !

L’assureur santé allemand Barmer-Krankenkasse a suscité un vif engouement sur internet en proposant un conseil santé assez atypique : « la masturbation aide à s’endormir » ! Le message a suscité de très nombreux commentaires souvent amusés… mais la compagnie a pris garde de préciser qu’elle ne comptait cependant pas proposer la prise en charge des jouets sexuels !

Tous à risque, Tour à risque !

Alors que la France se prépare à une nouvelle semaine de canicule, le ministre de la Santé, Agnès Buzyn rappelle, sur les ondes de France Info « que les canicules touchent tout le monde ». Elle met ainsi en garde « les personnes qui ne sont pas vulnérables » a priori et donc moins vigilantes. En plein tour de France, elle s’inquiète notamment pour ceux « qui font du vélo à midi ».

Stopper le nuage aux frontières

Depuis la semaine dernière, la HAS recommande le test HPV en première intention pour le dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes de plus de 30 ans. En dehors des considérations de santé publique, l’agence avait sans doute à cœur d’éloigner le nuage du scandale sanitaire qui a frappé l’Irlande, qui, comme la France, préconisait le frottis en dépistage primaire malgré sa sensibilité moindre. Pour en savoir plus :

Petit écran, courte vue ?

Faisant fi des débats qui animent scientifiques, psychiatres et pédiatres sur les conséquences d’un usage précoce des écrans, nos voisins Wallons lancent une grande campagne qui incite à écarter les enfants de moins de trois ans de la télévision, de l’ordinateur et des smartphones.

Partir en campagne !

Le Gers qui connaît des problèmes de "désertification" médicale a développé un programme d’actions destiné à séduire de jeunes praticiens. Parmi elles, une conférence se tiendra au mois d’août dont l’objectif est d’évoquer la nouvelle façon d’exercer la médecine à la campagne.

Toutes les images de la semaine