Les semaines précédentes

Grains de sel

Le gouvernement a lancé une campagne de sensibilisation pour restreindre le risque de cancer. Sur cette affiche, certains ont considéré qu’il méconnaissait les difficultés du sevrage alcoolique, quand les représentants des viticulteurs ont regretté que la présence du tirebouchon semble stigmatiser davantage le vin par rapport aux autres boissons alcoolisées ! Faire une campagne de prévention impertinente sans que chacun y apporte son grain de sel semble plus que la mer à boire !

Pouvoir faire face à tout pépin

La formation des Français aux gestes de premier secours reste insuffisante, même si depuis le 13 novembre et la vague d’attentats qui a frappé la France, un intérêt croissant s’observe au sein de la population. Le 9 septembre, la Croix Rouge propose des formations gratuites partout en France.

On ne peut plus clair

Jeudi est organisée la journée internationale de sensibilisation aux overdoses. Dans le monde entier, cette journée est l’occasion de rappeler la récente augmentation des morts par overdose, l’accès élargi à de nouveaux produits pour prévenir les drames (naloxone) et l’épidémie d’abus de médicaments aux opiacés aux Etats-Unis.

Pas si virtuel !

Les bénéfices de l’activité physique sont régulièrement rappelés. Mais de multiples obstacles empêchent les recommandations d’être parfaitement suivies. La réalité virtuelle pourrait-elle offrir une solution ? Le sport en réalité virtuelle permettrait en tout état de cause une dépense énergétique comparable à celle obtenue par la « vraie » pratique sportive, affirme le Virtual Reality Institute of Health and Exercise qui étudie les effets de la pratique des exercices virtuels.

A l’insu de son plein gré

Caster Semenya s’est une fois de plus imposée dans l’épreuve du 800 mètres aux championnats du monde d’athlétisme… Cette suprématie qu’elle exerce maintenant depuis 8 ans sur cette discipline ne manque pas d’alimenter les sarcasmes, notamment des autres compétitrices. Cette athlète, autorisée à courir avec les femmes est en effet intersexuée. Elle présente une production inhabituelle de testostérone, un déficit en 5 alpha-réductase, un génotype XY et un appareil génital « mixte ». Un cas de dopage, vraiment à l’insu du plein gré !

Il est né le divin panda !

La France…et le JIM connaissent actuellement un extraordinaire engouement pour la naissance de jumeaux pandas au zoo de Beauval, dont l’un des deux est malheureusement mort. On sait ainsi à peu près tous des premières heures de Mini-Yuan Zi, fils de Huan Huan, dont l’existence est quasiment présentée comme une prouesse médicale ! Notons qu’il est actuellement en couveuse et que sa "marraine" n’est autre que l’épouse du Président de la République !

Quand un patient sauve l’assurance-maladie !

Le 19 juillet 2017, John McCain, sénateur républicain, ancien candidat à la présidence et héros de la guerre du Vietnam, annonçait qu’on lui avait découvert un glioblastome alors qu'il était opéré pour retirer un caillot sanguin au-dessus de l’œil gauche. Cette pathologie, de sombre pronostic, n’aura pas empêché le sénateur McCain de faire (encore une fois…) son devoir en se servant de sa voix pour sauver l’Obamacare, dont l’abolition a fini par être refusée, certes à deux voix près. Quelques heures plus tard on apprenait qu’il retournait en Arizona pour bénéficier d’une radiothérapie et d’une chimiothérapie.

La disparition à portée de dépistage

La journée mondiale contre les hépatites reviendra le 28 juillet sur les différents enjeux de la lutte contre ces virus. Les progrès médicaux de ces dernières années, notamment face à l’hépatite C, ont rendu plus prégnante encore l’importance d’un dépistage massif, comme le rappellent certaines affiches de l’Organisation mondiale de la Santé.

Sauver les sauveteurs

Une récente campagne de Médecins du Monde rappelle comment la protection ou tout au moins la neutralité due aux organisations humanitaires et aux services de santé qui interviennent dans les zones de conflit est de moins en moins garantie. L’association souhaite le sursaut de la communauté internationale face à cet enjeu majeur.

Paris libéré et protégé

La nouvelle campagne parisienne de sensibilisation et de lutte contre le Sida, si elle affiche toujours des visages représentant les cibles habituelles de la maladie, rappelle également en mettant en avant des sujets moins exposés en apparence, que tout le monde est concerné (voir notre page d'accueil).

Ne pas rester désarmé

L’UNFPA (United Nations Population Fund) veut sensibiliser la communauté internationale aux risques auxquels sont exposés les femmes enceintes et celles qui viennent d’accoucher dans les pays en proie à des conflits armés, alors que les installations sanitaires sont de plus en plus souvent pris pour cible par les combattants.

Enlever son bandeau

La journée mondiale du bandeau blanc contre la pauvreté rappellera samedi 1er juillet les enjeux mondiaux de cette cause. La malnutrition notamment continue d’être un fléau pour des millions d’enfants, en particulier dans les pays d’Afrique subsaharienne.

Les règles du jeu

Depuis quelques mois, le principe du consentement présumé au don de ses organes a été renforcé. Cette campagne, lancée à l’occasion ce jeudi 22 juin de la journée nationale de réflexion du don et de la greffe rappelle, pour une fois de manière claire et simple, la règle qui s’applique.

Ce que l’on ne voit pas

Le 15 juin, la journée mondiale contre la maltraitance des personnes âgées devra non seulement s’intéresser aux violences physiques que subissent régulièrement nos ainés, mais également aux abus de confiance et maltraitances psychiques qui sont encore plus nombreuses et invisibles comme nous le rappelait lors d’une campagne passée cette organisation québécoise.

Se mettre ça dans le crâne

Depuis quelques semaines, le port du casque est obligatoire pour les cyclistes de moins de 12 ans. Les études sont formelles : le port du casque est associé à une division par plus de trois du risque de blessures sérieuses à la tête. L’obligation du port du casque est actée dans une douzaine pays de l’Union européenne. En France, les adultes qui accompagnent ou transportent un enfant sans casque devront s’acquitter d’une amende de 135 euros. En attendant que la mesure soit étendue aux cyclistes adultes, qui sont souvent majoritairement opposés à la mesure.

Toutes les images de la semaine