Les semaines précédentes

Exploitation des enfants : encore du travail

La journée mondiale contre le travail des enfants ce 12 juin sera l’occasion de mesurer les progrès accomplis en 100 ans de combat de l’Observatoire international du travail contre l’exploitation des enfants et alors que la Convention sur les pires formes de travail des enfants initiée il y a vingt ans est proche de la ratification universelle. Mais alors que les objectifs de développement durable de l’ONU visent l’éradication du travail des enfants en 2025, la tâche est encore immense : 19,6 % des enfants vivant en Afrique travaillent, 7,4 % de ceux résidant en Asie et 5,3 % sur le continent américain.

Tristes règles

Ce 28 mai, la journée mondiale de l’hygiène menstruelle rappellera que dans de multiples pays encore les femmes ne bénéficient de quasiment aucun accès aux produits hygiéniques, tandis que des idées reçues continuent à empêcher les femmes de poursuivre leurs activités normales pendant leurs règles. L’Inde fait partie des pays où la situation est la plus critique, mais les actions de communication sont nombreuses comme le montre cette affiche.

Appel à l’aide !

S’inscrivant dans la lignée de ses précédentes campagnes interpellant les pouvoirs publics, la dernière opération de communication de l’association de lutte contre le SIDA, AIDES, paraît dénoncer l’immobilisme et l’indifférence d’Emmanuel Macron vis-à-vis de la lutte contre le VIH, alors que la France demeure l’un des plus importants pourvoyeurs du Fonds mondial contre ce fléau.

Nom d’un chien !

La Fédération française de cardiologie vient de lancer une campagne remarquée rappelant, pour les plus âgés, les bénéfices qui seraient associés au fait de posséder un chien. Le risque de mourir d’une maladie cardio-vasculaire serait réduit de 36 % quand on est l’heureux maître d’un canidé. La réduction de la sédentarité et de la solitude expliqueraient ces bons résultats. Bien sûr ces données tirées d’une étude de cohorte qui ne manque pas de chien doivent être interprétées avec prudence puisqu’elles ne permettent pas réellement de conclure qu’adopter un animal est une prévention efficace, mais plutôt que posséder un chien est le témoin d’une meilleure santé (causalité inverse). Cependant, le rappel des bienfaits d’une activité physique n’est jamais inutile !

Campagne inspirée !

A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’asthme (7 mai), certains prônent des actions concrètes. La signalisation effective des produits susceptibles de représenter un danger pour les patients souffrant d’asthme est ainsi préconisée par certains groupes australiens, comme le signale cette affiche inspirée.

Goût amer

Aux Etats-Unis, le tabagisme a très largement reculé ces dernières décennies. Mais le développement de nouveaux produits, dont les cigarettes électroniques, inquiète les autorités. Leurs parfums sucrés qui s’adressent directement aux goûts des enfants et des adolescents sont notamment perçus comme favorisant le risque d’addiction. Dans une campagne consacrée aux nouveaux produits du tabac, le Wisconsin alerte sur le caractère potentiellement trompeur de ces parfums envoûtants.

Des femmes comme les autres

Le Planning familial rappelle dans une campagne aux visuels concrets l’importance du suivi médical et notamment gynécologique des femmes homosexuelles. qui le négligent souvent (et que néglige parfois les médecins eux-mêmes). Cette sensibilisation intervient alors que de récents travaux ont mis en évidence les bénéfices d'un dialogue autour de l’orientation sexuelle entre médecins et patients.

Rendre visible l’invisible

Une fois encore, la journée mondiale de sensibilisation à la maladie de Parkinson ce 12 avril a pour ambition de faire évoluer les regards sur cette maladie qui est encore trop souvent méconnue et l’objet d’idées préconçues.

Un autre visage de l’autisme

La journée mondiale de l’autisme est désormais une manifestation très médiatisée qui a contribué à mieux faire connaître cette maladie dont les formes sont très variées. Si ce nouvel éclairage a permis à de nombreuses familles de sortir de l’isolement, elle conduit peut-être aujourd’hui à taire les cas les plus complexes et les plus graves pour s’intéresser à des présentations plus atypiques, plus médiatiques et moins facilement détectables.

Affiche ton pso

La "people" Kim Kardashian, à laquelle est parfois reproché son manque de naturel sur les photos qu’elle publie très régulièrement, a, la semaine dernière, dévoilé sur Instagram plusieurs clichés révélant son psoriasis. A travers ces posts, la "star" cherche tout à la fois à décomplexer les millions de personnes atteintes de cette affection cutanée, mais également une fois encore à maîtriser son image en s’inscrivant dans une mouvance où tout montrer est le plus important des clichés.

Une question en toile de fond

Les semaines d’information sur la santé mentale qui débutent ce 18 mars sont consacrées cette année à notre rapport aux écrans. Certains usages des tablettes et smartphones, notamment pour suivre les réseaux sociaux, ne sont pas sans soulever de nombreuses questions aux médecins et aux professionnels de santé, ainsi qu’aux patients.

Stigmate de la survie

L’utilité du port de la ceinture de la sécurité doit être sans cesse rappelée. En mettant en évidence l’empreinte laissée par la ceinture de sécurité lors d’un accident de la route, une campagne neozélandaise veut rappeler la force de la ceinture. Par ailleurs, cette opération de sensibilisation insiste sur le fait que malgré les blessures et les traumatismes liés à la ceinture, grâce à elle, la vie demeure. Ces véritables photos d’accidentés Maoris, dont les cicatrices provoquées par la ceinture ont été appuyées par un maquillage spécifique, le rappellent.

Osez un féminisme vraiment révolutionnaire

Ce 8 mars, la journée internationale de la femme rappellera que partout dans le monde, la défense du droit des femmes demeure un combat essentiel. Accès aux soins, lutte contre les violences conjugales, égalité des droits : les causes sont nombreuses. Cette affiche du parti socialiste anglais nous paraissait parmi de nombreuses autres mieux symboliser cette révolution qui demeure à accomplir que les affiches se drapant dans l’écriture inclusive, dont le fond et la forme apparaissent bien moins facilement lisibles.

Faire d’Orléans le royaume des médecins

Orléans et sa région souffrent d’une importante "désertification" médicale. Face à ce phénomène, la ville, l’Ordre et l’Agence régionale de santé (ARS) ont mis en place différents dispositifs (maison de santé, aides à l’installation, etc.). Pour compléter ce programme, une importante campagne d’affichage, visible notamment dans le métro parisien, vante la qualité de vie dans la cité auprès des médecins en leur faisant miroiter confort d'exercice et de vie.

A l’écoute d’aujourd’hui

Une campagne canadienne veut inciter les plus de 60 ans à faire tester leur audition en répondant à un argument souvent évoqué pour se soustraire à cet examen : depuis votre dernier contrôle, bien des choses ont changé, la qualité de votre audition peut-être aussi. Or, la perte d’audition pourrait favoriser (ou aggraver) la perte d’autonomie, comme le signalent de nombreuses études.

Toutes les images de la semaine