Les semaines précédentes

Dépistage précoce des grandes causes

La ligue contre le cancer fête ses 100 ans ce 14 mars. A une époque où la lutte contre le cancer n’était pas encore une priorité, les initiateurs de la Ligue ont œuvré non seulement pour aider la recherche mais également améliorer les conditions de vie des patients. Une autre de ses priorités de longue date est le dépistage comme l’illustre cette campagne d’il y a dix ans.

Libre choix

L’annonce faite, l’année dernière, par Donald Trump du gel des financements aux associations permettant aux femmes un libre accès à l’avortement a entraîné la réaction de nombreuses organisations à travers la campagne She Decides. Cette opération de communication mondiale récemment relancée fait écho à la journée internationale du droit des femmes et rappelle l’importance pour toutes, dans le monde entier, de pouvoir disposer librement de leur corps.

Jette un froid

Les températures glaciales qui touchent la France et une grande partie de l’Europe viennent nous rappeler d’une manière cinglante les dangers que courent les personnes qui vivent dans la rue (plus nombreuses que ne le pensent certains jeunes ministres). Cette fatalité peut toucher même ceux qui pouvaient espérer la protection de la société en raison des services rendus, tels de nombreux anciens combattants américains.

Les temps modernes

Ce dessin posté sur sa page Facebook par l’aide-soignant Richard Nagy offre une belle évocation des conséquences sur la prise en charge des patients des nouvelles règles managériales imposées au nom de la modernité. https://www.facebook.com/nagy.dessinateur

Avoir toute sa vie le cœur tendre

Ce 14 février est organisée dans le monde entier, parallèlement à la Saint-Valentin, la journée de sensibilisation aux cardiopathies congénitales. Dépistage et prise en charge précoces sont toujours les mots d’ordre de cette manifestation, ainsi plus encore cette année, que l’accompagnement des sujets adultes.

Liker c’est bien, donner c’est mieux

Menant actuellement une campagne sur les dangers des réseaux sociaux et de l’utilisation d’internet par les jeunes, l’UNICEF avait déjà manifesté une position singulière vis-à-vis de ces nouveaux outils à travers cette opération de communication, visant à rappeler que l’aide aux populations vulnérables ne peut rester virtuelle.

Un coup d'œil avant la chasse

Alors que la journée mondiale du cancer rappellera ce dimanche 4 février l’importance de la détection précoce de nombreux cancers, cette récente campagne du NHS n’utilise pas de détours pour évoquer certains des signes qui doivent alerter.

Une éducation à refaire

La Fondation pour l’Enfance propose une nouvelle campagne visant les violences "éducatives". Cette opération insiste sur les conséquences à long terme des cris, coups et insultes perpétrés quotidiennement sur les enfants.

Vain d’espérer ça en France ?

En janvier, les Britanniques sont appelés à rester « à sec » face à l’alcool et à ne rien « siroter ». L’initiative rappelle le Moi(s) sans tabac depuis importé en France. En sera-t-il de même avec cette expérience concernant l’alcool et si oui usera-t-on d’un logo similaire ciblant expressément le vin ?

Une campagne dans la lune ?

Alors que le Japon fait face à une épidémie de syphilis, la jeune héroïne de manga Sailor Moon est devenue l'égérie surprenante d'une campagne d'incitation au dépistage ! S'il s'agit de sensibiliser tous les publics, la campagne a cependant pu susciter un étonnement certain en raison de la jeunesse apparente de la magicienne.

Avoir la peau de pratiques dangereuses !

La sensibilisation aux dangers de la dépigmentation fait peau neuve à travers une campagne lancée par l’association Esprit d’Ébène qui alerte toutes les populations concernées.

En bout de course

Marieke Vervoort, championne belge de handisport dans la catégorie sprint en fauteuils, multimédaillée olympique devrait être euthanasiée dans les prochaines semaines. Atteinte d’une pathologie neurodégénérative (dont le type n’a pas été dévoilé), elle avait reconnu que, après sa carrière sportive (à laquelle elle a mis fin après les jeux de Rio en 2016), elle n’aurait plus de raison de vivre. Elle a récemment annoncé que son état s’étant aggravé, les commissions administratives ad hoc lui avaient reconnu qu’elle pouvait désormais « bénéficier » de cet acte « médical » ultime, non sans soulever l’émoi dans son pays où elle est reconnue, notamment, pour son courage…

Dégrossir un sujet complexe

La Mairie de Paris vient de lancer une campagne pour sensibiliser à la « grossophobie ». Les personnes obèses sont régulièrement l’objet de discriminations y compris de la part du monde médical.

Quelque chose en lui de polémique

Le docteur Michèle Delaunay, ancienne ministre, ex députée de Gironde et cancérologue a provoqué l’ire des réseaux sociaux…et des buralistes, en associant la mort de l’idole des jeunes avec les méfaits du tabac. A qui voulait l’entendre, elle a notamment expliqué « entre d'Ormesson et Johnny Hallyday qui se sont suivis dans la mort, il y a ces 20 ans que le tabac, en moyenne, dérobe à nos vies ». Elle a aussi appelé, ceux qui combattent cette addiction, à se servir de l’exemple du chanteur…

La greffe a pris

Il y a cinquante ans, le professeur Christiaan Barnard réussissait un exploit : la première transplantation d’un cœur, prélevé chez une jeune fille, greffé sur un patient de 55 ans, Louis Washkansky, souffrant d’une grave insuffisance cardiaque. Le malade survécut 18 jours et le monde entier s’enthousiasma pour cette première !