Les semaines précédentes

Quelque chose en lui de polémique

Le docteur Michèle Delaunay, ancienne ministre, ex députée de Gironde et cancérologue a provoqué l’ire des réseaux sociaux…et des buralistes, en associant la mort de l’idole des jeunes avec les méfaits du tabac. A qui voulait l’entendre, elle a notamment expliqué « entre d'Ormesson et Johnny Hallyday qui se sont suivis dans la mort, il y a ces 20 ans que le tabac, en moyenne, dérobe à nos vies ». Elle a aussi appelé, ceux qui combattent cette addiction, à se servir de l’exemple du chanteur…

La greffe a pris

Il y a cinquante ans, le professeur Christiaan Barnard réussissait un exploit : la première transplantation d’un cœur, prélevé chez une jeune fille, greffé sur un patient de 55 ans, Louis Washkansky, souffrant d’une grave insuffisance cardiaque. Le malade survécut 18 jours et le monde entier s’enthousiasma pour cette première !

Sida : le combat continue

Ce 1er décembre est organisée une nouvelle journée mondiale de lutte contre le Sida. Elle sera l’occasion de rappeler qu’en dépit des progrès réalisés en matière de prise en charge, de nombreux combats restent à mener, en particulier pour lutter contre les discriminations qui favorisent les nouvelles contaminations et le rejet des malades.

Voir rouge contre la violence faite aux femmes

Le 25 novembre, la journée pour l’élimination de la violence faite aux femmes sera l’occasion de différentes manifestations. Des chaussures rouges rappelant le sang des victimes seront notamment collectées, alors que la question du harcèlement sexuel et du sexisme est au cœur de l’actualité.

Difficile de rester serein…

La journée mondiale de la sensibilisation à la Broncho-pneumopathie chronique obstructive a lieu ce 15 novembre. Pour l’European COPD Coalition, c’est l’occasion de rappeler l’ampleur trop souvent méconnue de ce fléau qui tue chaque année l’équivalent de la population de la sérénissime.

Pas d’âge pour dire non au harcèlement

Jeudi 9 novembre, une nouvelle journée nationale de sensibilisation au harcèlement scolaire est organisée dans toute la France par le ministère de l’Éducation nationale. Cette affiche d'élèves de quatrième et troisième qui a remporté le concours national rappelle que le harcèlement à l'école peut faire le lit du harcèlement sexiste et sexuel, ce qui justifie d’autant plus cette campagne.

Humain, trop humain

Alors que l’Arabie Saoudite connaît un (très relatif) vent de liberté, le royaume, à l’occasion du forum économique Future Investment Initiative qui s’est déroulé à Riyad du 24 au 26 octobre a octroyé la nationalité saoudienne à un robot (humanoïde et féminin !). Cette dernière s’est même fendue d’une allocution.

Ne pas faire le singe !

Plus de 300 personnes ont manifesté ce week-end contre l’ouverture d’un centre de primatologie géré par l’Université de Strasbourg, redoutant des expérimentations (médicales et pas seulement comportementales). Ce débat pose une nouvelle fois la question délicate de l’équilibre entre nécessité des tests sur l’animal et respect de ce dernier.

Un peu trop transparent

La sensibilisation au don d’organe peut inspirer des créateurs qui, comme dans ce concours international lancé par une université turque, n’hésitent pas à résumer crument le principe à la base du don. Si l’image est explicite, son caractère choquant pourrait desservir le propos, car elle fait spécifiquement référence à l’élément qui sous tend le tabou autour de cette pratique.

Priorité en tête !

Ce 10 octobre, la Journée mondiale de la Santé mentale est une nouvelle fois l’occasion de sensibiliser l’ensemble des populations à l’importance du dépistage et de la prise en charge des maladies mentales, encore trop souvent l’objet de stigmatisation. Championne de la communication dans ce domaine, la Grande-Bretagne a enrôlé pour porter ce message de nombreuses stars, afin, notamment, d’évoquer la santé mentale des jeunes adultes.

Un objectif en vue

Les pathologies ophtalmologistes, dont certaines conduisent à la cécité, souffrent d’un défaut de dépistage et de prise en charge à travers le monde. A l’occasion de la journée mondiale de la vision, les organisations internationales dédiées à la santé souhaitent mettre ce phénomène bien en vue.

Ô désespoir…

Cent-cinquante personnes meurent chaque jour victime de la rage dans le monde. Plus de trois millions de personnes sont menacées. A l’occasion de la journée internationale contre ce fléau que l'on peut éradiquer, ce jeudi, l’OIE (agence de l’ONU dédiée à la santé animale) rappelle son objectif d’une disparition totale de la rage.

Le choc des mots

Une campagne de sensibilisation aux conséquences de la violence verbale envers les enfants est visible sur nos écrans depuis quelques jours. Rares en France, les opérations de communication sur ce sujet sont plus fréquentes outre-Atlantique comme en témoigne cette image parlante.

Grains de sel

Le gouvernement a lancé une campagne de sensibilisation pour restreindre le risque de cancer. Sur cette affiche, certains ont considéré qu’il méconnaissait les difficultés du sevrage alcoolique, quand les représentants des viticulteurs ont regretté que la présence du tirebouchon semble stigmatiser davantage le vin par rapport aux autres boissons alcoolisées ! Faire une campagne de prévention impertinente sans que chacun y apporte son grain de sel semble plus que la mer à boire !

Pouvoir faire face à tout pépin

La formation des Français aux gestes de premier secours reste insuffisante, même si depuis le 13 novembre et la vague d’attentats qui a frappé la France, un intérêt croissant s’observe au sein de la population. Le 9 septembre, la Croix Rouge propose des formations gratuites partout en France.