Gestation pour autrui : polémique pour tout le monde ?

Interview vidéo du Pr Gérard Levy, doyen honoraire de la faculté de médecine de Caen, président du comité d’éthique du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français (CNGOF)

La semaine passée, se sont ouverts les états généraux de la bioéthique qui doivent accoucher de propositions concernant la PMA (procréation médicalement assistée), l’euthanasie ou encore la GPA (gestation pour autrui).

 

Cette dernière question apparaît comme la plus polémique et bien qu’un récent sondage, pourtant organisé par un quotidien catholique (La Croix) marque une évolution des consciences sur la GPA pour motif médical, elle demeure âprement débattue et échauffe les esprits, comme en son temps, l’interruption volontaire de grossesse,  l’abolition de la peine de mort ou plus près de nous le mariage homosexuel.

Pour une parole apaisée sur le sujet, le JIM s’est tourné vers un sage, le Pr Gérard Levy, doyen honoraire de la faculté de médecine de Caen, président du comité d’éthique du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français (CNGOF), riche d’une longue réflexion sur le sujet.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article