L’ultime liberté en questions : une interview vidéo de Jean-Luc Romero

Paris, le samedi 6 mai 2017 – Contrariant la maxime de La Rochefoucauld, Jean-Luc Romero, homme politique et militant*, regarde la mort en face.

Survivant de l’épidémie de Sida,  il a acquis une conviction : les principes de liberté et de dignité doivent prévaloir jusque à la fin de la vie.

Pour mieux connaitre les positions de l’association pour le droit à mourir dans la dignité, le Jim a convié son président à répondre à toutes les questions que soulèvent l’euthanasie et le suicide assisté, pour les patients, mais aussi les praticiens.

*Conseiller régional d’île de France, Maire adjoint du 12e arrondissement de Paris, président de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD)

  • Quelle est votre position concernant les directives anticipées ? - 00min41
  • Quel bilan tirez-vous du quinquennat écoulé ? – 1min10
  • Comment éviter les dérives de l’euthanasie si elle était autorisée ? – 2min02
  • Pourquoi le suicide, légal en France, devrait-il être assisté ? – 3min50
  • Autoriser le suicide assisté : quels problèmes pour le praticien ? – 4min32
  • Quelle place resterait-il aux soins palliatifs ? - 5min17
  • Maladies mentales et neurodégénératives : incompatibles avec l’aide à mourir ? - 5min49
  • Que vous inspire le « tourisme de la mort » de certains patients en fin de vie ? - 6min46
  • Demain, le suicide assisté en bonne santé ? – 7min46


Interview réalisée par Frédéric Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Suicide médicalement assisté

    Le 09 mai 2017

    Merci pour cette interview sur un sujet que la France qui se dit laïque ne souhaite pas voir.

    Dr B. Morre

Réagir à cet article