PMA pour toutes : casse-tête pour les juristes (vidéo)

Interview de Laurence Marion, Conseillère d’État et rapporteur général du groupe de travail sur la bioéthique du Conseil d'Etat

L’élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes, aux femmes seules, mais également qu’elle soit permise même après la mort du père, sera sans doute au centre des débats de la révision des lois de bioéthique qui aura lieu à l’automne, comme il l’a été des réflexions du Conseil d’État dans un rapport publié récemment.

Pour éclairer ses lecteurs sur ces questions, qui font parfois figure de casse-tête juridique, le JIM a interrogé Laurence Marion, Conseillère d’État et rapporteur général du groupe de travail sur la bioéthique de la juridiction du Palais-Royal (après avoir interrogé, jeudi, Martine de Boisdeffre, la présidente de ce groupe de travail).

Chapitres

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article