Suicide de médecins hospitaliers : la médecine du travail lance l’alerte (vidéo)

Interview du Dr Alice Alvarez, médecin du travail et secrétaire générale l’ANMTEPH (Association Nationale de Médecine du Travail et d’Ergonomie du Personnel des Hôpitaux)

En début d’année, quelques jours après le suicide du Pr Barrat sur son lieu de travail à l’hôpital Avicenne, l'Association Nationale de Médecine du Travail et d’Ergonomie du Personnel des Hôpitaux (ANMTEPH) a interpellé le ministre de la Santé Agnès Buzyn sur la dégradation de l’état de santé mentale des médecins hospitaliers.

Dans cette missive elle prévenait : « les médecins du travail, dans les hôpitaux où nous sommes encore présents, sont les témoins d’une souffrance de plus en plus marquée des professionnels de santé » avant d’appeler à la mise en place de plans de prévention dans les hôpitaux.

Pour donner la parole à ces « lanceurs d’alerte », le JIM a rencontré le docteur Alice Alvarez, médecin du travail et secrétaire générale de l’ANMTEPH.

Chapitres

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article