Coronavirus : la guerre des masques aura bien lieu

Paris, le jeudi 2 avril 2020 – Des livraisons de masques à destination de la France auraient été détournées par les Américains. Alors que le nombre de morts continue d’augmenter en Europe et en Amérique, des traitements quelque peu artisanaux sont mis en avant en Biélorussie.

A la guerre (sanitaire) comme en amour, tous les coups sont permis. Derrière la solidarité de façade, la plupart des pays du monde sont prêts à tout pour importer le plus de masques possibles depuis la Chine. Deux présidents de régions françaises affirment que leurs commandes de masques ont bien failli être détournés par les Etats-Unis. « Sur le tarmac, les Américains sortent le cash et payent trois ou quatre fois les commandes que nous avons faites » affirme Jean Rotner, président de la région Grand Est. Alors qu’en France les commandes publiques sont payables en 30 jours, les Américains ont l’avantage indéniable de payer comptant.

La France ne produisant pour l’instant que 8 millions de masques par semaine, est obligée d’en importer pour pallier la pénurie. Un milliard de masques ont été commandés à la Chine, dont 60 millions directement par les régions. Les commanditaires doivent être particulièrement vigilants face à ces risques de détournement. La commande de la région Grand Est (2 millions de masques chirurgicaux) est finalement arrivée à l’aéroport de Mulhouse ce mercredi. Renaud Muselier, président de la région Paca, s’inquiète quant à lui pour sa commande de 4 millions de masques. « Je reste d’une prudence de Sioux » : nous sommes en plein western !

85 % des Américains en confinement

En Floride, le navire de croisière hollandais Zandaam s’est vu refuser l’autorisation d’accoster. Parti le 7 mars de Buenos Aires à destination du Chili, le navire compterait 190 cas potentiels de Covid-19 et on y déplore 4 décès. Tous les pays de la région lui ont refusé l’autorisation d’accoster les uns après les autres. Le président américain Donald Trump a demandé aux autorités de Floride de faire preuve d’humanité.

Les Etats-Unis deviennent peu à peu le nouvel épicentre de l’épidémie. Le coronavirus a tué 884 personnes dans le pays ce mercredi, ce qui porte à plus de 5 000 le nombre total de décès, dont 1 900 dans le seul État de New York. Quatre nouveaux États (Floride, Nevada, Georgie, Mississipi) ont prononcé le confinement de leurs habitants : 85 % des citoyens américains sont désormais priés de rester chez eux. L’épidémie progresse lentement en Amérique Latine, avec environ 20 000 cas confirmés.

En Italie, la baisse du nombre de morts (727 décès ce mercredi) et le ralentissement des nouveaux cas incitent à un optimisme prudent. En Espagne (864 morts ce mercredi, 9 000 décès au total), la désorganisation règne : plusieurs régions ont décidé de faire bande à part et de gérer l’épidémie sans l’aval de Madrid tandis que les syndicats de locataires appellent à ne plus payer les loyers. Au Royaume-Uni (563 morts ce mercredi), le prestigieux tournoi de Wimbledon, censé se dérouler a perretteeu début de l’été, a été annulé. Une première depuis 1945.

Une trithérapie d’un genre nouveau

Plus à l’Est, le président philippin propose quant à lui une solution expéditive pour faire respecter le confinement : tirer sur les personnes qui ne respectent pas le confinement !

Enfin, contre toute attente, l’espoir d’un traitement contre le coronavirus nous vient de Biélorussie. Le dictateur local, Alexandre Loukachenko, aurait mis au point une trithérapie révolutionnaire, à base de vodka, de sauna et de hockey sur glace. « Les gens devraient non seulement se laver les mains à la vodka, mais aussi empoissonner le virus avec » a déclaré le président Loukachenko.

Information importante, le travail dans les champs serait un traitement complémentaire efficace. « Le tracteur guérit tout le monde » selon Loukachenko, qui ne semble pas avoir mené d’étude randomisée sur la question. Mais ces traitements semblent porter leur fruit, puisque le pays ne compte officiellement aucun cas de coronavirus. « Ici, il n’y a pas de virus ». Merci docteur Loukachenko !

QH

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (4)

  • Commandes en dehors de l'état

    Le 03 avril 2020

    Curieux d'apprendre que ...les régions commandent des masques ...! A en croire les multiples commentaires sur la pénurie de masques en France dans les hôpitaux, nous aurions été amené à croire que seul le ministère de la santé assurait l’approvisionnement des hôpitaux en fournitures! ...que les " directeurs adjoints en charge des services économiques " (anciens économes des hôpitaux) ne commandaient plus que les petits poids et les cuisses de poulet...Encore quelques temps, et chaque hôpital refaisant ses propres achats sous contrôle de son directeur, et avec l'aval de son Président du Conseil d'administration (le Maire de la ville), on peut penser ...que la penurie va cesser ...!

  • Masques et pandémie...

    Le 03 avril 2020

    On nous a dit et on nous a répété au début de l'épidémie que le port des masques ne servait à rien pour le public. Aujourd'hui, avec l'explosion de la pandémie en France, tout le monde cherche activement des masques (que nous appellerons masques de protection) car on a bien vu l'importance de l'utilisation des masques dans la protection des personnes, que ce soit au niveau des professionnels de Santé que du Grand public.
    Nous avons également, l'exemple d'autres pays , comme la Chine et la Corée du Sud (etc..) dans le traitement, plutôt efficace, du contrôle de la pandémie .

    L'augmentation importante en France des cas d'infections, notamment dans les Ehpad, ou la situation est extrêmement préoccupantes. La situation est devenue imprévisible...

    A ce sujet je rappelle que seuls les décomptes des décès inhérents au Coronavirus à l'hôpital sont répertoriés. Ne sont pas pris en comptes les décès lies au Coronavirus dans le cas de décès au domicile, ou même dans les Ehpad. Et là on peut se poser des questions...

    Il faut ralentir au maximum les transmissions du virus de façon à essayer de contrôler la propagation de l'infection. Pour cela, et à mon sens l'Etat Français devrait organiser des commandes massives de masques à l'usage de tous les français, ainsi que des kits de protections à l'usage des professionnels de santé, assurant ainsi l'arrivée rapide des masques (notamment FFP2) dans les pharmacies françaises.

    Quand on lit les difficultés des Présidents de régions à essayer obtenir la livraison de leurs commandes, on ne peut que souhaiter que l'Etat s'engage davantage pour obtenir ce matériel médical qui fait cruellement défaut en France.

    Yves C. Riviere, Président honoraire de l'Union des Grandes Pharmacies UGP

  • Comportement de voyou

    Le 04 avril 2020

    Les masques de protection commandés par les ARS de Grand Est et de Bourgogne Franche Comté sont bien arrivés à Bâle Mulhouse mais il semblerait que l'ARS Grand Est a tout pris à l'arrivée.
    Merci pour ce geste qui traduit bien l’égoïsme individuel et si cela se confirme, nous sommes dans un comportement de voyou.

    Dr L.

Voir toutes les réactions (4)

Réagir à cet article