Direct 24 septembre : La PCR bientôt à l'officine ? | Bruxelles sans masques | Buzyn satisfaite

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

12 h 30 - A partir du 1er octobre, le masque ne sera plus obligatoire partout à Bruxelles

A contre-courant du durcissement observé en Europe, la ville de Bruxelles a annoncé que le masque ne sera plus obligatoire que dans les rues de la capitale particulièrement fréquentée à partir du 1er octobre. Cette décision fait suite à un appel du Premier ministre demandant de davantage cibler les mesures anti-Covid pour une bonne adhésion de la population. Bruxelles avait été "pionnière" sur ce type d'obligation en imposant le masque partout et à toute heure dans la ville dès le 12 août.

12 h 15 - Agnès Buzyn reconnaît avoir eu tort...d'avoir eu raison trop tôt !

L'ancienne ministre de la santé, Agnès Buzyn était auditionnée, hier, par la commission d'enquête du Sénat consacrée à la pandémie. La ministre a estimé : "peu de ministres ont été autant en alerte et en action que moi à cette période-là en Europe". Pour elle c'est le pays tout entier qui avait tort quand elle avait raison, elle a ainsi expliqué : "la politique, c’est l’art de l’exécution, et c’est être en phase avec un pays (...) Il y a eu une sorte de déni […] Quand un pays est dans le déni, c’est très compliqué (...) Si j’avais dit le 21 janvier que l’on allait avoir une pandémie mondiale, on m'aurait traitée de folle".

12 h - Bientôt des PCR par les pharmaciens

Le ministre de la santé, Olivier Véran a confirmé auprès de Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) qu'après les masseurs-kinésithérapeutes, un nouvel arrêté ministériel est en préparation pour ajouter les pharmaciens à la liste des professionnels de santé autorisés à réaliser les prélèvements naso-pharyngés après avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de l’examen.  

11 h 45 - L'homme le "plus gros du monde" guéri du Covid-19

Le Mexicain Juan Pedro Franco désigné "homme le plus gros du monde" en 2017 par le Guinness des records (il a pesé jusqu'à 595 kg et pèserait aujourd'hui 208 kg après une opération de chirurgie bariatrique) est parvenu à vaincre la Covid-19 ont annoncé ses médecins.

11 h 30 - La Covid : première cause d'arrêt maladie

Entre janvier et août, selon des données de l'assurance maladie diffusées par l'assureur Malakoff Humanis, la première cause d'arrêt maladie aura été le Covid-19.

11 h - Deux cas de myélite transverse chez des volontaires de l'essai vaccinal d'AstraZeneca

Selon des documents publiés par AstraZeneca dans la presse américaine, au total, deux patients volontaires pour leur essai vaccinal auraient été atteint de myélite transversale (sur 18 000 volontaires). Pour le laboratoire ces deux cas sont "peu susceptibles d'être associés au vaccin", il évoque ainsi la piste de scléroses en plaques débutantes non encore diagnostiquées au moment du début de l'essai.

10 h - Plaidoyer pour une distribution de masques FFP2 aux plus "vulnérables"

Dans un communiqué, la conseillère de Paris, Marie-Claude Carrère Gee, qui accuse au passage le gouvernement de mentir sur l'efficacité des masques chirurgicaux, appelle à une distribution gratuite de masques FFP2 aux personnes vulnérables (sujets âgés, immunodéprimés, malades chroniques).

9 h 30 - Le vaccin de Johnson & Johnson débute sa phase III

Johnson & Johnson annonce avoir lancé la dernière phase des essais de son vaccin expérimental contre la Covid-19, mercredi 23 septembre. Ils concerneront 60 000 personnes sur trois continents. Contrairement aux vaccins de ses principaux concurrents, Moderna , Pfizer et AstraZeneca, qui nécessitent deux doses, le candidat vaccin de J&J est à injection unique. Le laboratoire américain s’attend à obtenir des premiers résultats fin 2020.

8 h - France : 13 000 nouveaux cas

Selon les dernières données publiées hier soir par Santé publique France, on observe :

- 481 141 personnes positives pour le SARS-Cov-2 depuis le 1er mars (dont 13 072 en 24 h);
- Un taux de positivité des tests PCR de 6,2 %;
- 1039 clusters en cours d'investigation (dont 70 identifiés en 24 h);
- 5 913 personnes hospitalisées pour Covid-19 (+ 136 en 24 h);
- 995 personnes en réanimation (+ 51 en 24 h);
- 31 459 personnes décédées depuis le 1er mars (dont 43 en 24 h).

7 h - Point de situation dans le monde

Selon les données de l'université John Hopkins de Baltimore, 31 887 485 cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde (vs 29 880 475 le 17/09) et 976 789 décès liés à cette maladie (vs 940 432 le 17/9). Les trois pays qui ont identifié et déclaré le plus de cas sont les Etats-Unis (6 934 204 vs 6 630 892 le 17/9), l’Inde (5 732 518 vs 5 118 253 le 17/09) et le Brésil (4 591 364 vs 4 419 083 le 17/09). Les trois pays les plus endeuillés en valeur absolue sont les Etats-Unis (201 909 vs 196 802 le 17/09), le Brésil (138 105 vs 134 106 le 17/09) et l'Inde (91 149 morts vs 83 198 le 17/09).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Vaccin Covid d’Astra-Zeneca et effets secondaires

    Le 24 septembre 2020

    Evoquer la "piste de scléroses en plaques débutantes non encore diagnostiquées au moment du début de l'essai" est une interprétation ubuesque qui ne peut satisfaire QUE les plus crédules mais qui rappelle l'importance des enjeux financiers !
    Cf JIM 09/09/2020 "Suspension de l’essai du vaccin Covid d’Astra-Zeneca : piqûre de rappel pour le monde" et commentaire 10/9.

    La myelite transverse, les neuropathies périphériques étaient PREVISIBLES dans leur nature mais non dans leur incidence bien entendu :
    Rentre entre dans le cadre des réactions d'auto-immunité déjà RAPPORTEES en climat COVID : au moins 5 rentrent dans le cadre des réactions d'auto-immunité déjà décrites dans des situations post-infectieuses ou vaccinales:

    Rodríguez Y, Rojas M, Pacheco Y et coll . Guillain-Barré syndrome, transverse myelitis and infectious diseases. Cell Mol Immunol. 2018 Jun;15(6):547-562. doi:10.1038/cmi.2017.142)

    Idée : la responsabilité du patient plus que du traitement ? Faux. La conjonction des deux : Probable et "déculpabilisant", principe de base en épigénétique, environnement, perturbateurs endocriniens etc

    Reste à définir ceux chez qui le risque est supérieur au bénéfice attendu : Gouffre jamais géré.

    Suffisant en tout cas pour ne PAS rentre le vaccin obligatoire sous peine de devoir en assumer les conséquences régaliennes : Improbable donc. Libre choix au terme d'une information exclusivement SCIENTIFIQUE documentée, OBJECTIVE listant les Acquis comme les Incertitudes dans une situation de novo.

    Piqure de rappel pour TOUT le monde chez qui le "principe de précaution" refera surface in fine.

    Dr JP Bonnet

Réagir à cet article