Hôpitaux ruraux aux États-Unis : rien ne va plus

Partout aux États-Unis, les communautés rurales sont confrontées à une vague de fermetures d'hôpitaux et à l'absence de soins médicaux d'urgence qui en découle. Ainsi 161 hôpitaux ruraux ont fermé depuis 2005, et entre 2013 et 2017, le taux de fermeture a été le double de celui des 5 années précédentes, selon un rapport d'août 2018 du Government Accountability Office américain.

Pire, un rapport de février 2019 de Navigant Consulting a examiné la viabilité financière des hôpitaux ruraux et a constaté que 21 % d'entre eux, soit 430 hôpitaux dans 43 États, risquent fortement de fermer.

Les taux de mortalité augmentent chez les patients souffrant de problèmes de santé sensibles au facteur temps

Lorsqu'un hôpital ferme, son service des urgences ferme en même temps que lui. Ainsi, les habitants passent beaucoup plus de temps à se rendre dans un autre établissement - un temps qui fait souvent la différence entre la vie et la mort - soit en moyenne, plus 77 % de temps dans une ambulance - 25,1 minutes contre 14,2 minutes. Un rapport publié en septembre 2019 par le Center for American Progress, intitulé "Rural Hospital Closures Reduce Access to Emergency Care", a calculé que la distance entre les hôpitaux financièrement à risque et le service d'urgence le plus proche était en moyenne de 22 miles.

Les taux de mortalité augmentent chez les patients souffrant de problèmes de santé sensibles au facteur temps : AVC, IDM…

Quelle est la cause de cette crise ?

La démographie joue un rôle. "Les hôpitaux ruraux peuvent subir une pression financière supplémentaire parce qu'ils sont plus petits, qu'ils desservent une population plus âgée et qu'ils fournissent des taux plus élevés de soins non rémunérés". De plus, alors que l'extension de Medicaid dans le cadre du Patient Protection and Affordable Care Act peut contribuer à atténuer certains des défis économiques auxquels sont confrontés les hôpitaux ruraux, de nombreux États qui ont choisi de ne pas accepter l'extension de Medicaid sont précisément ceux qui en avaient le plus besoin.

Le Congrès est conscient du problème, mais...

La National Rural Health Association, une organisation à but non lucratif, a travaillé sur une législation bipartite avec la commission sénatoriale des finances ; la loi "Save the Rural Hospitals" apporterait aux hôpitaux ruraux un allègement financier et réglementaire qui les aiderait à rester ouverts, et mettrait fin aux coupes dans le système de santé pour les hôpitaux ruraux, si elle était adoptée - bien qu'il n'y ait eu aucune avancée sur ce projet de loi depuis 2017.

Alors que les législateurs et les parties prenantes s'attardent sur les chiffres pour échafauder des plans qui permettraient de maintenir les finances des hôpitaux ruraux à flot, les patients de ces régions continuent de subir les effets des fermetures. Le fait de vivre en dehors des zones urbaines et suburbaines, dans des endroits moins peuplés, diminue non seulement l’accès aux soins d'urgence, mais aussi aux dirigeants qui peuvent effectivement légiférer pour des circonscriptions trop souvent oubliées. De quoi fragmenter encore plus l’Amérique à quelques semaines des élections présidentielles.

Dr Bernard-Alex Gaüzère

Référence
Kelly M : The Crisis in Rural America: Rural hospitals are closing at an unprecedented rate—and residents are dying for lack of access. Will policymakers step in? Annals of Emergency Medicine, 2020; 76 : A19-A21

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • La médecine a un coût

    Le 29 septembre 2020

    C'est comme chez nous, quoi.

    Dr Bernard Albouy

Réagir à cet article